Économie

Heineken supprime 8000 emplois à cause de Covid-19

Fortement touché par la pandémie, le brasseur néerlandais Heineken a annoncé qu’il supprimerait 8 000 emplois dans le monde.

La brasserie néerlandaise Heineken a annoncé mercredi qu’elle supprimerait 8 000 emplois dans le monde, fortement affectée par la pandémie qui s’est traduite par une perte nette de 204 millions d’euros en 2020. L’an dernier, le numéro mondial de la bière a publié un bénéfice net de 2,1 milliards d’euros. “La pandémie de Covid-19 et les mesures gouvernementales continuent d’avoir un impact sur nos marchés et nos activités», A précisé le groupe dans le communiqué de presse présentant les résultats annuels. Selon le PDG du brasseur Dolf van den Brink, 2020 était “une année de rupture et de transition sans précédentPour le groupe.

Les ventes ont chuté de 17% à 23 milliards d’euros, impactées par la fermeture de bars et de restaurants dans de nombreux pays, a également déclaré Heineken, ajoutant que moins de 30% des magasins étaient actifs en Europe, en particulier fin janvier. Heineken, qui avait averti en octobre qu’une restructuration serait nécessaire, a annoncé qu’il supprimerait 8 000 emplois dans le monde. “selon les circonstances localesMais cela affectera également le bureau d’Amsterdam, a ajouté le communiqué mercredi.

Fondé au 19ème siècle à Amsterdam, le groupe produit et vend plus de 300 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel, et emploie plus de 85 000 personnes dans le monde.

READ  Les enchères 5G sont terminées, Orange remporte le jackpot devant SFR, Free et Bouygues côte à côte

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer