Économie

Ikea: grèves dans plusieurs magasins faute de prime

Ces derniers jours, il y a eu des arrêts de travail dans plusieurs magasins Ikea pour dénoncer les conditions de travail et l’absence de prime de fin d’année, ont assuré mardi des sources syndicales du géant suédois du meuble.

Le secteur français d’Ikea ​​est frappé depuis une semaine par “un mouvement de grève nacré”, a déclaré à l’AFP Jean-Paul Barbosa, délégué syndical central de la CFDT. Hocine Redouani, déléguée syndicale centrale de la CGT, évoque pour sa part des «grèves» qui ont poussé certains magasins à des «fermetures temporaires».

Au total, «1 000 à 1 300 salariés sont en grève depuis une semaine» dans «plus de 80% des magasins», assure Jean-Paul Barbosa. Pendant ce temps, Hocine Redouani évoque «14 magasins touchés par les actions». Ikea compte 34 magasins en France et environ 10 000 collaborateurs.

L’absence de prime de fin d’année annoncée il y a quelques jours a été la dernière goutte qui a fait submerger la colère de certains employés. «Je travaille dans l’entreprise depuis 18 ans et c’est la première fois que nous n’avons pas de bonus», souligne Hocine Redouani.

Mais les revendications des grévistes sont plus larges: ils dénoncent une dégradation des conditions de travail ces derniers mois, avec de nombreux salariés mobilisés dans des activités de commerce électronique en prison. «On se retrouve avec des employés qui n’en peuvent plus, qui ont subi un rythme infernal», a déclaré Jean-Paul Barbosa.

Pas de profit, pas de récompense

Ikea France a confirmé lundi une grève à Lyon, qui a touché en moyenne une quarantaine des 500 employés du magasin, mais a déclaré qu’elle restait ouverte aux clients. L’entreprise n’a pas été en mesure de fournir le nombre total de sites concernés. Seconde ActuLyon, 90 collaborateurs d’IKEA Lyon Grand Parilly à Vénissieux ont fait une pause.

READ  Le Black Friday n'attend pas, 10 pépites ce samedi 🔥

Le mouvement «fait suite à une communication sur les résultats et sur la participation, c’est-à-dire qu’il n’y a pas eu de bénéfices pour cette année et donc pas de distribution de la participation aux salariés», précise Ikea, qui a réalisé 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France en exercice reporté terminé le 31 août 2020.

Bulletin Ça me ramène

La newsletter qui améliore votre pouvoir d’achat

Ikea France rappelle le “contexte particulier, qui a eu un fort impact sur son chiffre d’affaires”, mais précise qu’elle “a gardé 100% de l’occupation” et a compensé à 100% “toute l’année” des possibles perte de salaire due au chômage partiel.

En l’absence de progrès, la CFDT demande de poursuivre le mouvement. “Si nécessaire, nous passerons à une étape supérieure l’année prochaine”, prévient Jean-Paul Barbosa.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer