Monde

Italie: la Lombardie confinée par erreur une semaine

A tort classée «zone rouge» par un précédent décret d’une semaine, la région de Lombardie, cœur économique du nord de l’Italie, se retrouvera dans la «zone orange» à partir de dimanche. Les régions d’Italie sont actuellement divisées en trois types de zones (jaune, orange et rouge), en fonction de la gravité de la situation épidémiologique locale, mais chaque semaine, la situation est revue par un comité scientifique.

Le décret précise que le gouvernement en a tenu compte “chiffres révisés” sur le nombre de personnes encore positives fournies rétroactivement par la Lombardie le 20 janvier, puis validées vendredi. La question avait donné lieu à une amère joute verbale entre la Région et le Gouvernement vendredi, chacun passant le ballon sur l’erreur commise.

Dimanche également, la Sardaigne passera de la zone rouge à la zone orange, moins contraignante car elle permet de se déplacer sans autorisation dans sa commune, qui couvrira désormais un total de 14 régions italiennes.

La Sicile (sud) et la province autonome de Bolzano (nord) restent classées pour leur part dans la catégorie rouge du plus grand risque, ce qui oblige notamment la population à rester chez elle dans leur commune, sauf pour des raisons de santé. Seuls les magasins essentiels sont ouverts ici.

Cinq régions moins touchées par l’épidémie, actuellement classées «jaunes» comme la Toscane, ont pu rouvrir leurs musées il y a une semaine. L’Italie a déploré plus de 84 000 décès depuis le début de l’épidémie et 2,4 millions de cas de positivité.

READ  La lutte de la Côte d'Ivoire contre la contrebande d'anacarde

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer