Économie

JCDecaux enregistre 605 millions d’euros de pertes dues à la pandémie

«L’année la plus difficile de son histoire. “ C’est ainsi que JCDecaux s’est qualifié pour 2020 en annonçant, jeudi 11 mars, une perte nette de 605 millions d’euros. C’est la première fois que le géant de l’affichage fait des fuites. Une situation due aux mesures sanitaires mondiales contre la pandémie de Covid-19 qui ont sévèrement limité son activité.

JCDecaux, qui a fortement réduit ses coûts, s’attend toujours à une baisse régulière de 40% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2021, notamment en Europe et malgré un fort rebond en Chine continentale. Il a décidé de ne verser aucun dividende en 2021 pour la deuxième année consécutive.

Impact des frontières

La situation est d’autant plus amère pour JCDecaux qu’il a atteint la sienne en 2019 “De meilleurs résultats grâce à votre fiche”. Mais la baisse des déplacements et la fermeture des sites de transport (aéroports, gares, métros), ainsi que la baisse d’audience dans les villes touchées par les blocs, ont provoqué une baisse du chiffre d’affaires annuel de 40% à 2 milliards d’euros.

“Malgré cette forte baisse, notre marge opérationnelle pour 2020 est restée positive à 141,6 millions d’euros grâce aux ajustements forts et rapides de nos équipes”, a déclaré le président du conseil d’administration et co-directeur général, Jean-Charles Decaux, cité dans un communiqué.

“Nos efforts ciblés pour préserver les flux de trésorerie et les économies de coûts ont absorbé 59% de cette baisse sans précédent des revenus.”, Il ajouta. Interrogé jeudi matin sur BFM Business, s’est félicité d’une légère baisse de l’endettement du groupe, à 1,086 milliard d’euros, grâce à la réduction du temps de travail et “Sans aucune mesure de plans sociaux”.

La reprise attendue de l’activité, une fois la flambée maîtrisée, est cependant inégale d’une région à l’autre. «Il y a la vitesse chinoise. Aujourd’hui, nous enregistrons une croissance à deux chiffres en Chine (hors Hong Kong) “, qui représente 20% de l’activité du groupe, a déclaré Jean-Charles Decaux. Mais “Ce qui est inquiétant, c’est que l’Europe se rétablit plus lentement parce que nous sommes en retard dans les vaccinations.” “En raison de la poursuite et du renforcement des restrictions à la mobilité” introduit dans certains grands pays, le groupe n’envisage pas de revenir à l’activité 2019 à partir de 2021.

READ  Amazon France a "décidé de reporter la date du Black Friday", annonce son patron sur TF1
Lisez aussi: “En termes de” soft power “, la rencontre entre l’Europe et le vaccin est un fiasco gigantesque”

Le monde avec l’AFP

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer