Actualité à la Une

Jean Castex, Brigitte Macron, Richard Ferrand … Qui sont les «cas de contact» potentiels de Macron?

Mardi, le chef de l’Etat a déjeuné avec le président de l’Assemblée et les chefs de groupes parlementaires au Palais Bourbon. Les ministres présents au Conseil mercredi ne sont pas placés à l’isolement. La femme du président sera bientôt testée.

La République tout entière devra-t-elle s’isoler? Quelques minutes après l’annonce de l’Elysée, que a indiqué qu’Emmanuel Macron avait été testé positif pour le coronavirus, Le Premier ministre Jean Castex a déclaré que “est placé en isolement«lui aussi. Les deux hommes ont dîné ensemble mardi soir.

VOIR ÉGALEMENT – Emmanuel Macron testé positif à Covid-19: “Le Premier ministre pourrait être un cas de contact”, annonce Olivier Véran

Considérée comme un cas de contact, Brigitte Macron “ne présente aucun symptôme”, selon son cabinet. Il sera bientôt testé par précaution, indique-t-il à son entourage au Figaro. L’épouse du chef de l’Etat avait déjà reçu une alerte en octobre, mais il a été testé négatif.

Les présidents des groupes de l’Assemblée ont déjeuné mardi à l’Elysée

Si le chef de l’Etat doit respecter les gestes de barrière en toutes circonstances, toutes les personnes à qui il s’est entretenu physiquement ces jours-ci sont désormais considérées comme des «cas de contact» potentiels.

C’est notamment le cas de Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, qui a été placé à l’isolement jeudi. Avec les neuf présidents des groupes parlementaires du Palais Bourbon, il a été reçu pour déjeuner à l’Elysée mardi à midi. Parmi eux se trouvaient Christophe Castaner (LREM), Patrick Mignola (MoDem), Olivier Becht (Agir), Damien Abad (LR), Valérie Rabault (PS), Jean-Luc Mélenchon (LFI), Jean-Christophe Lagarde (UDI) , André Chassaigne (PCF) et Bertrand Pancher (Liberté et territoires).

READ  Donald Trump dit qu'il va "beaucoup mieux" dans la nouvelle vidéo

Les ministres ne sont pas considérés comme des «cas de contact» malgré le Conseil de mercredi

Seconde CNews, tous les membres du gouvernement qui ont assisté au Conseil des ministres et au Conseil de défense mercredi ont reçu un message de l’Elysée dans lequel il était dit que “ce ne sont pas des “ cas de contact ” car la distance, les masques et les gestes de barrièreIls ont été appliqués.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer