divertissement

Jean-Pierre Pernaut est choqué par une scène de rue en plein confinement

Le 28 octobre, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un recentrage. Cependant, Jean-Pierre Pernaut a été surpris de se retrouver coincé dans le trafic et a provoqué une nouvelle diatribe. Explications.

Jean-Pierre Pernaut ne comprend pas pourquoi il y a du monde dans la rue

Comme d’habitude, Jean-Pierre Pernaut n’a pas sa langue dans sa poche. Et une fois de plus, il a fait connaître son point de vue sur l’endiguement: “J’ai entendu le premier ministre parler hier soir de situation sérieux au sujet de l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Et donc la France est confinée depuis ce matin“Commencez par dire. Le présentateur de nouvelles de 13 h va ensuite plus loin en poussant un grand coup de gueule:”Casquettes habituelles. Je pense que les fleuristes sont fermés, les librairies sont fermées, les magasins de jouets sont fermés… mais le reste fonctionne! ” Il explique.

Et en effet, les premières heures de confinement ont été assez étranges et Jean-Pierre Pernaut, comme beaucoup de gens sur les réseaux sociaux, s’est dit très surpris de voir autant de monde dans la rue: “S’il y a la même foule dans le métro que sur l’autoroute, je ne sais pas, il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire!“. Si la majorité des internautes ont pris parti pour sa cause, certains ont quand même critiqué l’invité pour son manque d’honnêteté: “Ce matin, il y a eu un accident sur l’A13 Paris, Jean-Pierre. Ce n’est pas terrible de publier des images hors de leur contexte“. Une chose est sûre, nous entendrons encore parler du présentateur dans les semaines à venir.

READ  Combien un bénéfice de 157 millions d'euros peut-il rapporter chaque mois?

Jean-Pierre reste cette fois sur le plateau

Ce printemps, lors de son premier confinement, Jean-Pierre Pernaut avait choisi de s’isoler pour des mesures de sécurité. Ainsi, il avait écrit une chronique dans son salon, en remplacement de Jacques Legros, qui était sur le plateau. Pour ce second confinement il ne fait aucun doute que le journal fait la même chose puisqu’il a choisi de rester à l’intérieur des locaux de l’antenne: L’étendue du confinement 2 n’a absolument rien à voir avec celle du confinement 1. Un dernier test? Cette fois, Jean-Pierre Pernaut n’abandonne pas ses 13 heures pour se limiter à la maison. Il sera sur le pont de TF1 pendant toute la semaine ″ a déclaré Benoît Daragon, journaliste du Parisien.

Il faut dire que Jean-Pierre Pernaut vit ses dernières semaines en tant que reporter pour le journal de 13 heures. En septembre dernier, en effet, le présentateur a annoncé qu’il prendrait sa retraite “juste avant Noël”, après 32 ans passés à la présentation des 13 Heures: “Je sais que ma décision d’arrêter les 13 Heures surprendra beaucoup d’entre vous. J’y ai réfléchi très attentivement. 13 Heures et moi est une aventure hors du commun, grâce à vous et votre confiance, à celle de la vôtre Parents et vos grands-parents parfois, pendant 33 ans. C’est un tournant que je prendrai à la fin de l’année, j’espère avec vous ». C’est sans doute pourquoi il a voulu mettre fin à sa carrière à l’antenne.

READ  ce jour inattendu où il a rencontré Hélène, la femme de sa vie

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer