Sport

Julia Simon et Antonin Guigonnat sacrés champions du monde du relais mixte simple

Quatre jours après le titre d’Emilien Jacquelin à la poursuite, l’équipe de France a remporté une deuxième médaille d’or aux Championnats du monde de Pokljuka (Slovénie). Julia Simon et Antonin Guigonnat sont en effet devenus champions du monde du relais mixte simple jeudi. Pour les deux, c’est un premier titre mondial. C’est également la première fois que la France est sacrée dans cette jeune discipline (programmée aux Championnats du monde depuis 2019).

Le relais français entame lentement sa quête de la médaille d’or. Dans la première émission, Guigonnat était septième, certes après un tour sans faute sur ses deux passes de tir, mais ayant dû égaliser trois fois. Simon a ensuite mis la France sur la bonne voie, sortant en troisième position, après ses deux séries de tirs, sans faute ni choix.

Aucune erreur de tir et seulement cinq choix

Inspiré par son complice, Antonin Guigonnat a également réussi à faire un tir net et n’a pas eu besoin d’égaliser pour sa deuxième apparition dans ce relais. Lorsqu’il est passé à Julia Simon, l’équipe de France a alors pris la première place. Mais les bleus se sont affrontés avec les bleus Dorothea Wierer et Lukas Hofer, autres protagonistes du relais mixte unique de ces Coupes du monde.

Simon, à l’aise en descente, fait la différence

Dans la dernière montée, le Norvégien était premier en tête, mais Simon a réussi à continuer. Puis la jeune Française (24 ans) s’est enfuie en descente, un secteur compétitif dans lequel elle était toujours à l’aise le jeudi. Et Eckhoff ne pouvait pas revenir.

Julia Simon a gagné 2”8 devant sa rivale, donnant à l’équipe de France un deuxième titre et une sixième médaille en Coupe du monde 2021 (avec l’or, l’argent et le bronze de Jacquelin d’Anaïs Chevalier-Bouchet, le podium de Simon Desthieux et Jacquelin au sprint). Tiril Eckhoff et Johannes Boe ont remporté l’argent, tandis que les Suédois Hanna Oeberg et Sebastian Samuelsson ont remporté le bronze.

Simon, Guigonnat et le clan français pourront savourer le titre mondial, peut-être tard dans la soirée, car il n’y aura pas d’événements vendredi à Pokljuka. Les biathlètes seront de retour en piste samedi avec les relais féminins 4 x 6 km (11 h 45) et masculins 4 x 7,5 km (15 h 00).

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer