Monde

La France convoque l’ambassadeur de Chine en France pour protester contre les propos “inadmissibles”

Le ministre français des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de Chine en France pour protester contre les propos “inadmissibles” à l’encontre d’un chercheur français.

La France a annoncé avoir convoqué lundi l’ambassadeur de Chine à Paris pour protester contre les propos “inadmissibles” tenus la veille par ce dernier à l’encontre d’un chercheur français jugé trop critique à l’égard de Pékin. Vendredi, le compte officiel de l’ambassade chinoise a tweeté appelant Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), une “petite grève” pour dénoncer la pression chinoise sur les législateurs français souhaitant se rendre à Taiwan.

“Dans nos relations avec la Chine, il n’y a pas de place pour les insultes et les tentatives d’intimidation des élus de la République et des chercheurs. Nous défendons ceux qui incarnent la liberté d’expression et la démocratie. N’importe quand et n’importe où”, a répondu lundi le ministre. Europe et Affaires étrangères , Jean-Yves Le Drian.

Et de poursuivre: “Les propos de l’ambassade de Chine en France et les actions contre les élus, chercheurs et diplomates européens sont irrecevables. J’ai demandé que l’ambassadeur de Chine soit convoqué pour lui rappeler fermement ces messages”.

Ce week-end, Antoine Bondaz a dénoncé ces explosions, déplorant «un sentiment d’impunité totale» et une «rhétorique décomplexée» de la diplomatie chinoise à l’étranger.

L’ambassade de Chine a l’habitude de frapper, sinon d’attaquer, les détracteurs de la Chine.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV

READ  Washington accuse la Russie d'être derrière l'opération de cyberespionnage

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer