Sport

La France dépassée par Israël, la Hongrie et la Norvège …

L’heure est sérieuse pour le football français qui a connu l’une des pires semaines européennes de son histoire. L’OM a lancé les hostilités en se faisant asperger à Porto (3-0). Rennes a quitté Stamford Bridge avec le même score dans sa valise, bien que le match soit incertain presque à la mi-temps avant que l’arbitre ne décide de prendre un mauvais tir aux Bretons, accordant deux pénalités aux Anglais et Dalbert expulsé. Enfin, le PSG, qui avait parfaitement entamé le match contre Leipzig en ouvrant le score avec Di Maria, a coulé après que ce dernier eut manqué un penalty. Le club allemand a renversé les rôles (Nkunku, Forsberg sp) avant de battre Idrissa Gueye puis Presnel Kimpembe.

Suite à cette annonce

En grande souffrance en Ligue des champions, la France pourrait craindre le pire en Ligue Europa, notamment après la défaite de Nice à Prague contre le Slavia (3-2), toujours décimé par le covid-19. Heureusement, le LOSC a sauvé l’honneur des clubs français en réalisant un exploit historique à San Siro contre Milan (0-3), l’oeuvre de Yusuf Yazici. Pas assez. Avec 4 défaites en 5 matchs, le bilan continental de la France est catastrophique. Alors que chaque année, sur cette période (à l’issue du match aller de la phase de groupes de C1 et C3), la France opère une remontée de l’indice UEFA et entre dans le top 10, cette fois c’est la chute. La France a même perdu une place pour occuper la 13e place, juste devant la Serbie.

Devant elle, les nations ne sont pas très habituées à jouer les rôles principaux à ce stade de la saison. On retrouve ainsi dans un fouillis: l’Écosse, Israël, la Norvège, l’Autriche et même la Hongrie. Pour rappel, il y a presque un an, la France était déjà dans le dur en raison de la Ligue Europa (Rennes, Saint-Etienne). Mais le PSG (3 victoires en 3 matches) et l’OL (2 victoires en 3 matches) ont réussi à le maintenir en vie. Les deux équipes ont même atteint les demi-finales de la Ligue des champions. Mais trois mois plus tard, tout cela semble bien loin. Si rien n’est perdu pour les clubs français qui voyageront moins lors de la phase retour, l’image transmise en Champions Cup est catastrophique et vient sceller une saison déjà bien meurtrie par la situation sanitaire et par les escapades Mediapro.

READ  OM Sale: réunion au sommet ce jeudi

Classement des nations basé sur les coefficients de l’UEFA pour la saison 2020/21 (entre parenthèses, le nombre de clubs restant en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) au 06/11/20:

    1. Angleterre 8214 (7/7)
    1. Espagne 7500 (7/7)
    1. Allemagne 6785 (6/7)
    1. Italie 6571 (7/7)
    1. Écosse 5500 (2/4)
    1. Israël 5500 (2/4)
    1. Portugal 4600 (3/5)
    1. Pays-Bas 4600 (4/5)
    1. Norvège 4500 (1/4)
    1. Autriche 4300 (4/5)
    1. France 4083 (5/6)

Classement des nations par coefficient UEFA au cours des cinq dernières saisons (entre 2015 et 2020):

    1. Espagne 85.855
    1. Angleterre 84.426
    1. Italie 65.724
    1. Allemagne 65.141
  • 5. France 52 248

    1. Portugal 43 549
    1. Russie 37.549
    1. Pays-Bas 34600
    1. Belgique 34300
    1. Autriche 33.425

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer