octobre 16, 2021

Cambodge Soir

Dernières nouvelles et actualités mondiales de France 24 sur les affaires, les sports, la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique

La journée d’ouverture du Tour de France abandonne la plainte contre le spectateur qui a causé le pipeline

Posté sur:

Le Tour de France a retiré une plainte contre un spectateur qui a provoqué un amas spectaculaire le jour de l’ouverture de la course, a indiqué jeudi à l’AFP son directeur Christian Prudhom.

La femme a été arrêtée mercredi dans un poste de police de Landerno, en Grande-Bretagne, où une phase s’est terminée samedi, et elle est toujours en garde à vue.

“Cet incident a explosé à tous les niveaux”, a déclaré Prudhom.

“Nous avons donc le message que les fans en bordure de route doivent faire attention et maintenant nous voulons calmer les choses”, a-t-il déclaré.

Prudhomme a tenté de rappeler au public les règles de sécurité en matière de course.

“Si tu viens Voyage, Vous attrapez votre bébé, vous attrapez votre animal de compagnie, ne traversez pas la route avec insouciance. “Par dessus tout, vous respectez les coureurs – ils méritent la télévision en direct.”

Des dizaines de coureurs tombés au combat

L’accident s’est produit entre Brest et Lanterniev, et la femme s’est détournée des coureurs et a pointé du doigt les caméras avec une pancarte indiquant « Ales Opi-Omi », qui se traduit par « Allez, grand-père et grand-mère ».

Le cycliste allemand Tony Martin, debout au bord d’un groupe de coureurs très serrés, a heurté le panneau et est tombé, renversant des dizaines de personnes derrière lui.

Pyle a retardé l’étape de cinq minutes lorsque les vélos et les corps étaient en difficulté.

Au milieu du chaos, on pouvait voir la femme s’éloigner avec horreur avant de disparaître dans la foule au bord de la route, son identité repliée sous son bras.

READ  Le 11e État français boycotte la conférence de Durban en raison de craintes antisémites

Au lendemain du crash de samedi, le directeur adjoint de la tournée, Pierre-Yves Thouwald, a déclaré à l’AFP que les organisateurs voulaient poursuivre les coupables.

(FRANCE 24 avec AFP, REUTERS)