Actualité à la Une

La Juventus revient à la victoire grâce à Ronaldo

La Juventus n’avait pas le droit de faire des erreurs ce soir. Au lendemain de la victoire de l’Inter dans le derby contre Milan, les Bianconeri étaient à 11 points de retard sur leurs rivaux, mais aussi à deux matches de retard, dont la réception de Crotone lundi au stade Allianz. Après deux défaites en Serie A à Naples et en Ligue des champions à Porto, une autre déception aurait sérieusement entamé le mérite de Pirlo. La mise en place décidée par l’entraineur de Morata est un 4-4-2. C’était Kulusevski qui était associé à Ronaldo. Demiral a fait équipe avec De Ligt au centre de la défense et c’était Bentancur, McKennie et Ramsey en commençant à nouveau par Chiesa.

Suite à cette annonce

Pour cette 250e à leur étape, les Turinois ont failli être pris au dépourvu. Crotone d’Adam Ounas, débutant ce soir avec Di Carmine, n’était pas un simple fleuret. Dans ses premières minutes, les invités ont sagement utilisé la peau au milieu de terrain et ont obtenu une première situation très intéressante de Reca (6e). Après cette peur, la Juventus a mis une bonne dizaine de minutes pour entrer dans le jeu et s’est installée dans une forme stérile de domination. Les Sharks faisaient également une meilleure impression jusqu’à ce que Cristiano en décide autrement. Après une grosse occasion manquée par le Portugais (28e) et une reprise dangereuse de De Ligt (33e), il a parfaitement coupé le centre d’Alex Sandro pour ouvrir le score (1-0, 39e).

Ronaldo se réveille

Silencieux depuis le 6 février, le quintuple Ballon d’Or a finalement remédié à la situation, rejoignant Lukaku en tête des meilleurs buteurs de Serie A. Il a même pris les devants car après une tentative de l’ému Chiesa (44e), Ronaldo Cordaz il a obtenu pour travailler mais dans la continuité de l’action il s’est envolé pour marquer son 18e but en championnat (2-0, 45e + 1). Menée par une pause pendant la pause, la mission s’annonçait délicate pour les Calabrais. Cependant, ils sont revenus des vestiaires avec des inclinaisons offensives, comme le coup franc au but de Vulic (47e) puis de ce tir manqué de Messias (49e). Cependant, il en fallait plus pour déstabiliser une vieille dame sûre de sa force.

READ  Donald Trump qualifie Joe Biden de "stupide" et s'excuse

A deux reprises, la défense de Crotone a résisté à Ronaldo, qui s’est vu refuser un penalty par le VAR (64e), et Campaz a triplé (66e). C’est enfin la jeune Américaine McKennie qui a pris l’avantage de la Juventus sur une frappe solide d’un corner (3-0, 67 °). Pirlo en profite pour offrir sa première apparition aux jeunes Nicolò Fagioli et Alessandro Di Pardo. La Juve, cependant, ne se détend pas. Contre le spot, Ramsey s’est montré maladroit devant le but (75e). Auteur d’une bonne entrée, Morata l’a frappé au dessus (77e), tandis que Chiesa n’a pas valorisé le bon travail de l’Espagnol (80e). Les Piémontais auraient pu être plus cliniques mais ce succès autoritaire redonne confiance et offre une sauter de trois places au classement.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer