Actualité à la Une

La messagerie signal a été téléchargée 47 millions de fois en deux semaines

Une controverse autour de WhatsApp a conduit à une augmentation de près de 10 000% des installations de cette application.

Le signal de messagerie crypté américain est plus que jamais en hausse. Selon les données de l’institut Sensor Tower, spécialiste des données d’applications mobiles, Signal a été téléchargé 47 millions de fois dans le monde entre le 4 et le 17 janvier.

Ce chiffre considérable représente un énorme bond en avant dans la popularité de l’application. Entre le 21 décembre et le 3 janvier, les deux semaines précédentes, Signal n’avait été installé que sur 491 000 appareils. La croissance est donc supérieure à 9500%.

Ce succès ne s’arrête pas. Selon Sensor Tower, Signal a été téléchargé 3 millions de fois le 14 janvier seulement et 7,7 millions de fois le lendemain! Les nouveaux arrivants semblent alors convaincre leurs amis d’installer eux-mêmes l’application.

Telegram est également en forte croissance

Signal profite pleinement d’une controverse affectant WhatsApp, le système de messagerie rival de Facebook. Depuis le 4 janvier, ce dernier a averti ses 2 milliards d’utilisateurs qu’ils doivent accepter une mise à jour de la politique de traitement des données personnelles pour continuer à utiliser l’application. Cette mise à jour confuse a déclenché un mouvement de méfiance envers WhatsApp, qui est accusé de partager les données de ses utilisateurs avec sa société mère Facebook afin d’alimenter des profils marketing.

Cet horrible buzz mondial profite également à la messagerie Russian Telegram. Ce dernier a été téléchargé 33 millions de fois entre le 4 et le 17 janvier, soit une augmentation de 150% par rapport aux deux semaines précédentes. Encore une fois, la vague est loin d’être terminée. Telegram a été installé sur 2,5 millions d’appareils le 14 janvier et 3,7 millions le lendemain.

READ  "C'est comme passer du 56k à la fibre"

WhatsApp est à nouveau à la hausse

Facebook nie fermement que WhatsApp ne protège pas la vie privée de ses utilisateurs. La mise à jour concerne de nouveaux outils pour les entreprises qui ont l’intention d’utiliser la messagerie comme canal de leur service client, explique le groupe américain. Dans une tentative d’éteindre le feu, la mise à jour a été reportée au 15 mai au lieu du 8 février.

Selon SensorTower, les téléchargements de WhatsApp étaient de 19 millions entre le 4 et le 17 janvier, contre 22,8 millions au cours des deux semaines précédentes. Cependant, les installations sont à nouveau en hausse depuis quelques jours: 1,5 million de téléchargements le 15 janvier, contre 1,2 million la veille.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer