Top News

La police utilisera une nouvelle grenade à décirculation “moins dangereuse” dans les manifestations, annonce Gérald Darmanin

Samedi, à la veille du retour des «gilets jaunes», le ministre de l’Intérieur a annoncé l’utilisation d’une nouvelle grenade décapante.

Nouvelles instructions pour la police. Gérald Darmanin a annoncé vendredi 11 septembre que samedi, date de la nouvelle mobilisation des «gilets jaunes», une nouvelle grenade à décirculation (GMD), jugée moins dangereuse, sera utilisée dans toute la France. Le nouveau modèle de grenade provoque “moins de saillies en hauteur”, selon le ministre de l’Intérieur.

Utilisé en France depuis 2004, le GMD produit un bruit énorme (plus de 155 décibels, l’équivalent d’un avion qui décolle) et projette également 18 petites balles en caoutchouc à grande vitesse (126 km / h sur une portée de 30 mètres, selon l’ONG Acat). Normalement, il doit être utilisé en cas de danger imminent, notamment pour disperser (avec convocation) une foule ou pour réprimer (sans convocation) la violence contre la police.

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a précisé que tout coup porté par LBD lors des manifestations serait désormais soumis à l’accord d’un “superviseur”. Cette réflexion a été initiée par son prédécesseur Christophe Castaner après une polémique répétée sur le traitement controversé par la police des mobilisations «gilet jaune». Plusieurs manifestants ont été grièvement blessés par des obus de défense et des lance-grenades.

Cependant, cette annonce ne concerne que les personnels de sécurité publique et les Brigades d’Action Violente de Suppression (BRAV), qui comprennent notamment les Brigades Anti-Crime (BAC) car les CRS et les gendarmes mobiles transportant des LBD étaient déjà soumis à la présence de ‘ un superviseur, selon une source policière.

READ  Au Nigéria, les djihadistes prennent des centaines de civils en otage

Gérald Darmanin a également annoncé que la technique de “coup”, aussi appelé “humide” et dénoncé par les manifestants, il pourrait encore être utilisé mais d’une certaine manière “strictement encadré “ est “limité dans le temps”.

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration officielle de la nouvelle responsable du CRS Pascale Regnault-Dubois, la ministre de l’Intérieur a présenté les grandes lignes du nouveau Plan national pour le maintien de l’ordre public (SNMO), qui comprendra également un cadre législatif en afin que les images prises notamment par des drones puissent être utilisées par la police.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer