Monde

La première usine de production de masques aux Antilles a ouvert aujourd’hui

«Respire +» a été inauguré ce matin à Jarry, à Baie-Mahault. Il s’agit de la première usine de fabrication de masques chirurgicaux aux Antilles.


Ce matin, la première usine de fabrication de masques chirurgicaux aux Antilles a été inaugurée à Jarry. “Respire +” est une usine guadeloupéenne dont l’ambition est de contrer le risque de pénurie sous les latitudes des Antilles.

L’usine Respire + produit des masques chirurgicaux de type 1, 2 et 2 R, ainsi que des masques FFP2 et FFP3. Production à l’échelle industrielle: “Chaque machine produit 200 masques “ explique Patrick Balde, l’entrepreneur à l’initiative de Respire +, à Julien Babel et Bruno Pansiot-Villon.

© guadeloupe

L’usine est en mesure de publier plusieurs millions de masques par mois “,de quoi pouvoir approvisionner toute la Guadeloupe et même les Caraïbes ” explique Iris Verdol, assistante de direction chez Respire +.
Aujourd’hui, la production est de 3,5 millions de masques par mois. Ils espèrent le doubler.

© guadeloupe

Le budget initialement prévu était de 900 000 euros. Il s’élève à environ 1,2 million d’euros grâce à la contribution de partenaires comme le Medef ou le groupe GBH.
La région de la Guadeloupe a contribué à hauteur de 450 000 € au projet.
Pour Ary Chalus, soutenant ce projet, “la Région répond au défi de la réussite économique, mais aussi à un problème de santé qui lui permet de ne pas dépendre de l’extérieur pour la protection de sa population ».

© guadeloupe

Le ministère a également annoncé qu’il aiderait à financer le projet.

READ  comment le Royaume-Uni est devenu incontrôlable (à nouveau)

La Guadeloupe dispose donc désormais d’une usine de fabrication de masques. Les artisans suivent en ligne. Les couturiers ont le pied sur la pédale des machines à coudre.
L’offre artisanale viendra bientôt compléter l’offre industrielle, indique Gabriel Foy, président de la Chambre des métiers et métiers.

© Guadeloupe Le premier

Les enseignants nationaux et le personnel éducatif pourront certainement porter ces masques fabriqués en Guadeloupe.

Le recteur de l’Académie de Guadeloupe, Christine Gangloff-Ziegler, a participé à la visite de l’usine. Il ne pouvait pas attendre “Position” production de masques.

© Guadeloupe Le premier

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer