Monde

La première usine de production de masques aux Antilles a ouvert aujourd’hui

«Respire +» a été inauguré ce matin à Jarry, à Baie-Mahault. Il s’agit de la première usine de fabrication de masques chirurgicaux aux Antilles.


Ce matin, la première usine de fabrication de masques chirurgicaux aux Antilles a été inaugurée à Jarry. “Respire +” est une usine guadeloupéenne dont l’ambition est de contrer le risque de pénurie sous les latitudes des Antilles.

L’usine Respire + produit des masques chirurgicaux de type 1, 2 et 2 R, ainsi que des masques FFP2 et FFP3. Production à l’échelle industrielle: “Chaque machine produit 200 masques “ explique Patrick Balde, l’entrepreneur à l’initiative de Respire +, à Julien Babel et Bruno Pansiot-Villon.

© guadeloupe

L’usine est en mesure de publier plusieurs millions de masques par mois “,de quoi pouvoir approvisionner toute la Guadeloupe et même les Caraïbes ” explique Iris Verdol, assistante de direction chez Respire +.
Aujourd’hui, la production est de 3,5 millions de masques par mois. Ils espèrent le doubler.

© guadeloupe

Le budget initialement prévu était de 900 000 euros. Il s’élève à environ 1,2 million d’euros grâce à la contribution de partenaires comme le Medef ou le groupe GBH.
La région de la Guadeloupe a contribué à hauteur de 450 000 € au projet.
Pour Ary Chalus, soutenant ce projet, “la Région répond au défi de la réussite économique, mais aussi à un problème de santé qui lui permet de ne pas dépendre de l’extérieur pour la protection de sa population ».

© guadeloupe

Le ministère a également annoncé qu’il aiderait à financer le projet.

READ  Software Dominion, la nouvelle cible du camp Trump pour crier à la fraude

La Guadeloupe dispose donc désormais d’une usine de fabrication de masques. Les artisans suivent en ligne. Les couturiers ont le pied sur la pédale des machines à coudre.
L’offre artisanale viendra bientôt compléter l’offre industrielle, indique Gabriel Foy, président de la Chambre des métiers et métiers.

© Guadeloupe Le premier

Les enseignants nationaux et le personnel éducatif pourront certainement porter ces masques fabriqués en Guadeloupe.

Le recteur de l’Académie de Guadeloupe, Christine Gangloff-Ziegler, a participé à la visite de l’usine. Il ne pouvait pas attendre “Position” production de masques.

© Guadeloupe Le premier

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer