Actualité à la Une

La présentation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants sera progressivement interdite

Un lion, dans un cirque (illustration) – Sergei Karpukhin / TASS / Sipa États-Unis / SIPA

La présentation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants sera progressivement interdite en France, tout comme la reproduction et l’introduction de nouveaux épaulards et dauphins dans les trois delphinariums du pays, a annoncé mardi la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. .

Le ministre, qui a présenté une série de mesures sur le “bien-être de la faune captive”, a également annoncé la fin de l’élevage de visons américains pour leur fourrure, notant que “notre époque a changé dans leur attitude envers animal sauvage “.

Fini les épaulards et les dauphins dans des delphinariums inadaptés

De même, le ministre annonce “la fin de la présence d’épaulards et de dauphins dans les delphinariums inadaptés à leurs besoins de mammifères marins” et “la fin de l’élevage de visons pour leurs fourrures”.

Barbara Pomipili parle d’une transition progressive. Le calendrier reste flou sur certains points. “Pour les fermes de vison pour leurs fourrures [il en reste quatre en France], interdisons cinq ans, indique le ministre. Dans deux ans, les épaulards seront hors des delphinariums inadaptés. Le fichier est plus compliqué pour la sortie Dolphin. Des solutions doivent être trouvées pour les accueillir et les protéger. Cela pourrait prendre sept ans ou un peu plus. “

Aucune date annoncée pour les cirques

Concernant la fin de la faune dans les cirques ambulants, Barbara Pompili ne donne pas de dates exactes cette fois. «Nous avons donné une fourchette aux artistes de cirque, mais pas de date précise car nous voulons vraiment travailler avec eux sur cette conversion. “

Plus d’informations à venir 20 minutes… / …



5,9 K

Actions

READ  le dernier survivant en état de choc

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer