Actualité à la Une

la question de l’accueil des enfants par les assistantes maternelles sera tranchée ce vendredi

Matignon doit se prononcer vendredi sur la question de la prise en charge maternelle des enfants lors des trois prochaines restrictions.

La question de la garde d’enfants pour les trois prochaines semaines était toujours en arbitrage jeudi et sera finalement tranchée vendredi, a déclaré Matignon à l’Agence France-Presse (AFP).

La même source avait précédemment annoncé que les enfants ne seront pas pris en charge par des baby-sitters pour être «cohérents avec les écoles maternelles» qui seront fermées pendant cette période. Si cette option était encore bien envisagée jeudi soir, elle n’a pas été pleinement mise en œuvre, a déclaré Matignon.

Parmi les modalités à définir, il y a le cas des enfants des «groupes prioritaires», tels que les soignants, dont la liste fait actuellement l’objet d’un arbitrage. 280 000 baby-sitters en France accueillent de un à quatre enfants.

La question du «régime d’indemnisation» des salariés concernés n’est «pas encore totalement résolue», car il ne s’agit pas «nécessairement de celle de l’activité partielle», a-t-il été précisé.

Selon Matignon, les femmes de ménage “ne seront pas affectées” par les restrictions.

Normes assouplies lors de la première naissance

Le président de la République a annoncé mercredi la fermeture des jardins d’enfants et des écoles primaires pendant trois semaines, jusqu’au 26 avril.

«L’étude de l’Institut Pasteur montre qu’il y a plus de contamination chez les baby-sitters que dans les écoles», explique Matignon.

Lors de la première hospitalisation pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 en mars, l’Etat avait plutôt assoupli les normes, permettant aux baby-sitters d’accueillir six enfants à la fois au lieu de quatre et ainsi “soutenir progressivement la reprise d’activité”.

READ  L'Ile-de-France dépasse le taux d'incidence de la reconduction

Dans le même temps, ceux qui n’ont pas pu travailler pendant cette période ont bénéficié du système d ‘«indemnités exceptionnelles» mis en place pour les salariés travaillant pour des employeurs privés.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer