Science

La résurgence de la rougeole, plus meurtrière que jamais

La pandémie de coronavirus a tendance à éclipser toute autre épidémie. Pourtant, la rougeole, maladie la plus contagieuse au monde, est en plein renouveau: elle a tué plus de 200000 personnes en 2019, avec une augmentation de 50% en trois ans. L’Europe est particulièrement touchée, notamment par le mouvement anti-vaccin.

Tandis que le Décès de nom Covid-19 Nous hurlons quotidiennement dans les médias, nous sommes beaucoup moins inquiets pour les autres maladies, qui continuent pourtant de tuer insidieusement. C’est notamment le cas de la rougeole, une maladie qui paraît bénigne à première vue mais qui a néanmoins causé 207 500 décès en 2019, soit 50% de plus qu’en 2016. Environ 869 770 personnes ont contracté la rougeole l’année dernière, un chiffre. en hausse de 556% en trois ans, selon un rapport de l’OMS et du Center for Control and Prevention (CDC) américain. Et encore une fois, ce n’est qu’une estimation basse, la plupart des cas ne sont pas signalés. Le nombre de cas est actuellement de 9,83 millions. Alors que 125 pays ont été déclarés exempts de rougeole en 2016 (moins de cinq cas par million d’habitants), ils sont passés de 85 en 2019, selon le rapport. le taux d’incidence, qui était tombé à 18 cas par million d’habitants (un chiffre historiquement bas), a décuplé en trois ans.

La baisse de la vaccination

Jusqu’au début des années 2010, cependant, tout allait bien. Grâce à la vaccination, dont la couverture est passée de 72% à 84% entre 2000 et 2010, le taux d’incidence a été divisé par trois. Entre 2000 et 2018, la vaccination aurait eu comme ça a évité la mort de 23,2 millions d’enfants, estime l’OMS. Mais depuis, c’est la chute. Le taux de vaccination stagne et a même diminué dans certains pays. En France, le Taux de couverture MMR (vaccin rougeole-oreillons-rubéole) à l’âge de 24 mois est ensuite passé de 90,6% en 2014 à 89,6% en 2017 (ce qui a également incité le gouvernement à rendre ce vaccin obligatoire depuis 2017). Au niveau mondial, le taux de couverture pour la deuxième dose n’est plus que de 71%, bien en dessous des 95% théoriquement nécessaires pour éradiquer la maladie.

READ  Coronavirus: le nombre de nouveaux cas dépasse encore les 3000 ce dimanche

> Plus d’informations sur Futura

Lire aussi sur Futura

Vous pouvez également être intéressé par ce contenu:

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer