Économie

Lapeyre: la CGT craint plus de 900 suppressions d’emplois et 19 fermetures de magasins

On craint justement 112 annulations en 2021, 753 en 2022 et 68 en 2023, la fermeture de 19 magasins et cinq usines de production (sur 10)“Hervé Grillon, représentant syndical CGT de Distrilap, une filiale de Lapeyre propriétaire des 124 magasins du groupe, a déclaré à l’AFP.

Interrogée par l’AFP, la direction de Lapeyre n’a pas démenti ces chiffres, jugeant quand même “obsolète“la”éléments»est apparu dans la presse et notamment mercredi aux Echos.

Le journal parle de “Plan Mutares, un repreneur choisi par Saint-Gobain, qui supprimerait 800 emplois“, il fermerait 19 magasins et quatre des dix usines françaises, un étage”expiré», juge Saint-Gobain.

Le business plan sera établi une fois la cession effective et la direction de Mutares aura pleinement connaissance de Lapeyre et de son fonctionnement.», A déclaré mercredi à l’AFP la direction de Lapeyre.

Pour M. Grillon, les chiffres cités sont “tiré d’un business plan Mutares“datant de septembre.”Saint-Gobain dotera Lapeyre de 245 millions d’euros, une somme placée sous le contrôle d’un trust et fixée grâce au business plan“. Il voit”un lien causal clair“et craint un”division sociale“Sans précédents.

C’est “clairement“une transaction financière”avec un plan social déguisé“Il a dit.

Nous donnons tous les moyens pour financer des projets d’avenir», a déclaré le groupe à l’AFP fin novembre, estimant qu’il y avait des garanties suffisantes pour permettre à Mutares de développer le groupe.

Le groupe se veut rassurant

Saint Gobain “souhaite travailler en profondeur avec les partenaires sociaux et ouvrir un accord méthodologique permettant de mettre sur la table les différents scénarios à analysera déclaré mercredi à l’AFP un porte-parole du groupe.

READ  Carte interactive - Infographie. Accueil: combien de "filtres thermiques" dans votre département?

Elle souligne que “Mutares s’engage à maintenir durablement un outil industriel en France et prévoit d’investir massivement“.

Selon la CGT, une réunion entre Mutares et les instances représentatives du personnel est prévue le 5 janvier.

Créée en 1931, Lapeyre distribue une gamme de produits ménagers (fenêtres, portes, cuisines, salles de bains, conteneurs, etc.) pour les professionnels et les particuliers. L’entreprise a intégré le groupe Saint-Gobain en 1996 et emploie environ 3 500 personnes.

La cession, qui devrait se conclure au premier trimestre 2021, reste soumise à la concertation des instances représentatives de Lapeyre et à l’approbation des différentes autorités de la concurrence.

Dans les Alpes Maritimes, le groupe possède deux points de vente (un à Nice et un à Villeneuve-Loubet) et un seul dans le Var (à Fréjus).

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer