Sport

“L’arbitre m’a dit qu’il avait honte”: le Portugais ne digère pas l’erreur de l’arbitre

C’est une action qui va générer beaucoup d’encre. Et ajoutez de l’eau au débat d’arbitrage vidéo. A l’issue du match entre le Portugal et la Serbie et alors que les deux équipes revenaient 2-2, Cristiano Ronaldo, d’un tir droit, estime pouvoir offrir la victoire à la Seleçao. Le gardien serbe Marko Dmitrovic, qui était parti à la rencontre du capitaine portugais, a été battu. La peau court alors vers la porte avant que Stefan Mitrovic ne fasse face à la peau devant sa porte.

L’arbitre ne trouve rien à redire, le jeu continue. Oui, mais le voici, au ralenti et en images fixes, on voit clairement que le ballon a complètement franchi la ligne de but. “Le ballon est entré à 50 cm à l’intérieur du but. Ça n’annule pas ce qu’on n’a pas bien fait mais dans un jeu de ce niveau ce n’est pas possible»a crié Fernando Santos après la rencontre au micro de RTP, la télévision publique portugaise.

Cristiano Ronaldo frustré lors du match Serbie – Portugal (2-2) lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022

Crédits: Getty Images

Pas de technologie VAR ou de ligne de but

L’arbitre du match Danny Makkelie n’a pu être aidé par l’assistance vidéo, absent de ces matches de qualification pour le Mondial 2022. Ni par la technologie de la ligne de but, également absente de ces matches. Cette erreur évidente, qui coûte à terme la victoire du Portugal, relancera inévitablement le débat sur la mise en œuvre de ces outils sur tous les matches organisés par les différentes confédérations, ici l’UEFA.

Pas encore implémenté partout car il est très difficile, voire impossible, d’équiper tous les stades, le VAR, ainsi que la technologie de la ligne de but, auraient forcément validé le but de CR7 face à la Serbie.

Cristiano Ronaldo est furieux et quitte la pelouse

Une injustice qui a fait sortir l’attaquant portugais de la Juventus de ses gonds. Le capitaine de la Seleçao s’est d’abord disputé pendant plusieurs minutes avec l’arbitre assistant, qui semblait le mieux placé pour voir le ballon franchir la ligne des buts. Cristiano Ronaldo est alors sorti du terrain, avant le coup de sifflet final de l’arbitre, lançant avec fureur son groupe sur la pelouse du stade Rajko Mitic.

Être capitaine de l’équipe portugaise est l’une des plus grandes fierté et privilège de ma vie. Je donne et je donnerai toujours le meilleur pour mon pays, cela ne changera jamais. Mais il y a des moments difficiles à affronter“a expliqué la légende portugaise de 36 ans à travers un post Instagram.

L’arbitre a reconnu son erreur

De leur côté, les autres joueurs portugais interrogés sur cette réalité du jeu semblaient beaucoup plus fatalistes. “Nous avions un ballon qui aurait pu nous donner la victoire“a simplement expliqué le double buteur Diogo Jota”.On a essayé de marquer un troisième but, on a réussi mais l’arbitre ne l’a pas validé alors qu’à mon avis c’était clairement un but. En tout cas, on ne peut pas se permettre d’avoir deux objectifs et être unis“a déclaré Danilo, milieu de terrain du PSG.

L’entraîneur portugais a même admis, lors d’une conférence de presse d’après-match, que l’arbitre du match s’était excusé: “Il m’a dit qu’il avait honteUne excuse certes appréciée par les compagnons de CR7 mais qui ne changera rien dans le score final du match (2-2).

Cristiano Ronaldo quitte le terrain avant la fin de la Serbie – Portugal (2-2) en qualifications pour la Coupe du monde 2022

Crédits: Getty Images

READ  Foot OM - OM: Luis Henrique en cave, Villas-Boas adressées

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer