Sport

L’athlétisme surprend le Real Madrid et rejoint le Barça en finale

Qui remportera le dernier billet pour la finale de la Supercoupe d’Espagne, puis défiera le FC Barcelone, L’attaquant de la Real Sociedad aux tirs au but mercredi ? Pour cette deuxième demi-finale, le Real Madrid et l’Athletic Bilbao ont croisé le fer ce jeudi à l’Estadio La Rosaleda de Malaga. Championne en titre, Casa Blanca voulait forcément rejoindre son rival catalan en finale, tandis que l’équipe basque voulait créer la surprise. Pour ce match, Zinedine Zidane a aligné un 4-3-3 avec Benzema devant. Devant, Marcelino a opté pour un pot 4-4-2 avec une paire Raul Garcia-Williams en attaque.

Suite à cette annonce

Asensio très important mais malheureux

Grâce à un bon début de match, les Merengues ont pris possession du ballon et se sont approchés des cages de Simon mais Hazard n’a pas marqué malgré deux reprises (10e, 12e). Face aux Basques en difficulté, les joueurs de Zinedine Zidane ont insisté et la tête de Sergio Ramos est tombée entre les mains du gardien adverse (17e). Et une erreur de Lucas Vazquez aurait tout changé. Auteur d’une mauvaise passe, directement sur un adversaire, l’équipe madrilène a tiré une balle aux pieds de son équipe. Dani Garcia a lancé Williams qui a passé pour Raul Garcia qui a marqué (18e, 0-1). Ce dernier n’était même pas loin du doublé (23e).

De retour sur le mur, les Madridistas ont dû réagir et Asensio a tenté de sonner la révolte avec un tir hors du but (26 °) ou une déviation (31 °). Mais encore une fois, le Real a été alourdi par une erreur … de Lucas Vazquez! Dans la surface, l’Espagnol a accroché Martinez et Raul Garcia a converti le penalty (38 °, 0-2). Pendant la pause, le Real avait deux buts derrière. Il a donc fallu recommencer et c’est ce que Sergio Ramos et ses coéquipiers ont fait, comme au début du match. Mais tenir le ballon n’est pas tout, loin de là. Car malgré une forte possession du ballon, les opportunités ne se sont pas présentées.

READ  Foot PSG - PSG: Lens tremble, Paris lance son "Ansu Fati"!

Benzema donne de l’espoir au Real

L’athlète a réussi cette avance et Muniain n’est pas allé loin de 3-0 sur un coup de tête (54e). Une nouvelle peur pour le Real Madrid, qui a réagi. Dans un moment fort, Asensio lança d’abord un joli cliché qui s’échappa de la lucarne (58 °), avant de retrouver le poteau gauche, en première intention (62 °). En supprimant les deux erreurs individuelles en première période, le Real a donc réalisé un jeu assez intéressant, et Asensio a toujours été malchanceux en trouvant la barre transversale (69e). Ce que Benzema ne faisait pas, redonner espoir à sa famille (75e, 1-2). Il restait donc quinze minutes aux Merengues pour revenir et arracher une extension.

Mais avec ce but encaissé les Basques ne tremblent pas et obtiennent une nouvelle opportunité mais Courtois sauve son peuple devant Villalibre (80e). Derrière, le Real Madrid pensait pouvoir égaliser sur un nouveau but de KB9 mais le Français était cette fois hors-jeu (82e). Les Merengues n’ont pas abandonné et Sergio Ramos, qui restait en première ligne, a frappé une tête qui a touché le poteau de Simon (87e). En revanche, Casemiro a fait une belle remontée sur Williams (90 ° + 2). Mendy, a raté le cadre (90 ° + 6), alors que le VAR était encore nécessaire pour une main potentielle. Mais aucun penalty n’a été accordé et l’Athletic a gagné 2-1, atteignant le Barça en finale.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer