Économie

L’Australie introduit la redevance kilométrique pour les voitures électriques

L’objectif des administrations locales est de compenser le déficit lié à l’abandon des énergies fossiles. – Collection Smith / Gado / Sipa USA / SIPA

Deux états deAustralie a récemment introduit une taxe payable par les propriétaires de
Voiture électrique et modèles hybrides rechargeables. Le montant à payer est respectivement de 1,5 et 1,2 centimes d’euro par kilomètre parcouru, selon le type de moteur. L’appareil a été déployé dans les États d’Australie du Sud et de Victoria, dit-il Le parisien.

L’objectif des collectivités locales est de compenser le déficit généré dans les finances publiques par le développement de véhicules non alimentés au carburant. carburant fossile. Produits de
pétrole ils sont soumis par les autorités à une taxe dont le montant total diminue. Comme dans de nombreux pays, une part importante de l’économie australienne dépend de cette contribution financière des automobilistes.

Une plus-value de 20 millions d’euros

Les autres états du pays pourraient à leur tour adopter la taxe kilométrique réservée aux modèles non polluants. Cependant, pour le moment, ces catégories de voitures ne sont pas assez répandues pour impôt apporter des revenus suffisamment élevés dans les coffres publics. Par exemple, le conducteur d’une voiture électrique parcourant 15 000 kilomètres par an devra payer 231 € pour la période.

Cette dernière, dans les deux territoires concernés par la provision, devrait donc rapporter 20 millions d’euros par exercice. A titre de comparaison, l’Etat français perçoit chaque année plus de 35 milliards d’euros de taxe sur les carburants, soit 40% du prix de vente. Les pays dans une situation similaire ont également d’autres solutions à leur disposition pour limiter les pertes futures. Plusieurs pays étudient notamment la possibilité de taxer l’électricité utilisée pour recharger les moteurs électriques ou hybrides.

READ  Une collision entre trois voitures de luxe et un camping-car coûtera 3,5 millions d'euros

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer