Monde

le bilan des morts atteint 200000 aux États-Unis

A quelques semaines de l’élection présidentielle américaine, les démocrates ont critiqué «l’incompétence» de Donald Trump, responsable de cette «tragédie nationale historique».

Six semaines avant l’élection présidentielle, les États-Unis ont enregistré leur 200 000e décès attribué à Covid-19 le mardi 22 septembre, selon l’Université Johns-Hopkins. Le bilan de base de l’Université de Baltimore a montré 200 182 décès mardi midi, sur près de 6,9 ​​millions de cas dans le pays, le plus durement touché au monde. Le cancer et les maladies cardiovasculaires devraient à eux seuls tuer plus que le Covid-19 aux États-Unis cette année.

C’est un “tragédie historique nationale”, s’est plaint le président de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, accusant Donald Trump de négligence. “Presque personne ne frappe”, de son côté, a déclaré le président américain lundi soir lors d’un rassemblement électoral pour le scrutin du 3 novembre. “Affecte les personnes âgées, les personnes souffrant de problèmes cardiaques et autres”lâcha-t-il, sans un mot de compassion pour ces morts.

“Nous allons distribuer un vaccin, vaincre le virus, mettre fin à la pandémie et entrer dans une nouvelle ère de prospérité, de coopération et de paix.”Donald Trump a déclaré mardi dans un message à l’Assemblée générale des Nations Unies. “L’Amérique a payé un prix plus élevé que n’importe quel autre pays du monde”a déclaré Joe Biden, son adversaire démocrate à la Maison Blanche, regrettant toujours son “mensonges” et son “incompétence”.

READ  L'hôtel Trump en faillite détesté de Vancouver ne rouvrira jamais

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer