Actualité à la Une

Le FC Barcelone écrase le Betis et finit par rouler les yeux

1er octobre 2020. A partir de cette date et de sa victoire sur le gazon du Celta de Vigo (3-0), le FC Barcelone cherchait le succès en Liga, lui qui a subi deux nuls et deux défaites. Heureusement, les Blaugranas avaient fait le travail en Ligue des champions avec trois victoires en trois matches, évitant la crise. Mais ce samedi, lors de la réception du Betis Séville, Ronald Koeman et ses hommes n’avaient aucune marge d’erreur. L’entraîneur néerlandais a fait de bons choix, puis a aligné un 4-2-3-1 avec Messi sur le banc. Devant, Manuel Pellegrini a opté pour le même schéma tactique et a dû composer sans Fekir, blessé.

Suite à cette annonce

Ce match entre le treizième et le septième de la Liga a commencé très fort, avec un rythme soutenu. Alors que Griezmann était maudit (5e, 11e) et que Fati n’a pas pu ouvrir le score (6e, 10e), les sévillans ont également eu des opportunités. Busquets n’était pas loin de chez lui (8e) et Ter Stegen s’imposait devant Carvalho (9e). Les vingt-deux joueurs nous ont offert un match de qualité et en vain les invités ont tenté de prendre le relais (17e, 21e). Et enfin, le Barça a débloqué la situation. Servi à droite, Dembélé se remet sur l’axe avant de tirer un joli tir du gauche qui se termine au fond des filets (22e, 1-0). Une bonne chose pour les Blaugrana qui cherchaient une pause rapide.

L’entrée de Messi a tout changé

Malheureusement, cette première mi-temps n’était pas du tout celle de Griezmann. L’international français a raté le but avec une superbe équipe et un talon de Pedri (26e). Pire encore, l’ancien joueur de l’Atlético a vu son penalty rejeté par Bravo (33e). Un tournant dans cette partie puisque le Betis est revenu depuis. Après une occasion pour Tello (39e), les invités ont profité de la passivité de la défense et Sanabria a égalisé (45e + 2, 1-1). Le tout à refaire pour le Barça au deuxième acte. Mais les hommes de Koeman ont rapidement retrouvé leur chemin vers le filet. Entré en jeu à la mi-temps, Messi a laissé filer un centre d’Alba et Griezmann, étrangement seul, a terminé (49e, 2-1). Malgré tout, le Barça a dû se méfier du Betis. Volontaires, les troupes de Manuel Pellegrini ne se sont pas relâchées et Ter Stegen n’avait pas encore sauvé son équipe devant Sanabria (55e). Mais juste derrière, le Barça a bénéficié d’un autre penalty.

READ  William et Harry pleurent pour Meghan: des révélations explosives!

Auteur d’un arrêt sur sa ligne de main, Mandi a vu rouge (60e) et Messi se convertir pour le but 3-1 (61e). Dix contre onze et deux buts derrière, la tâche est devenue plus difficile pour les sévillans. Malgré tout, Loren Moron a réussi à marquer en laissant Lenglet sur place et en réduisant l’écart (73e, 3-2). Un petit coup de rappel pour le Barça mais une nouvelle fois Messi a pris la responsabilité et a tiré sur Bravo par la gauche (82e, 4-2). Barcelone gérait la fin du match et Pedri a même remporté le point (90e, 5-2) quelques instants après un arrêt de Bravo contre Messi (88e). FCB a gagné facilement et a retrouvé le sourire en Liga. Avec ce succès, Ronald Koeman et ses hommes prennent temporairement la huitième place au classement. Le Betis est resté septième, avec un point de plus.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer