Actualité à la Une

Le maire de Carhaix entre en collision avec de vieilles charrues au format «assis» – Bretagne



Les Vieilles Charrues au format “assis”, Christian Troadec n’en veut pas. Il l’a fait savoir en envoyant, au passage, quelques piques à Jérôme Tréhorel, le président du festival, et Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, qui l’a annoncé jeudi après-midi aux organisateurs du festival. une capacité maximale de 5 000 personnes et un format «assis» qui, ce vendredi matin sur Europe 1, renvoyé à un niveau supérieur et aux spectateurs debout en cas d’évolution positive de la situation.

Jeudi soir, le maire de Carhaix a commenté pour la première fois la page Facebook de Telegram un article dans lequel Jérôme Tréhorel, le “patron” des Vieilles Charrues, confie: “Nous avons obtenu ce que nous attendions, nous avons choisi de nous adapter”. “Quoi qu’il en soit! Ce qu’attendait Tréhorel … pas Carhaix! Carhaix restera debout!”, Écrit Christian Troadec.

Ce dernier, quelques minutes plus tard et également sur Facebook, a écrit un post annonçant les événements de cet été dans sa ville, et s’est levé. «Nous allons renouveler les activités cet été… levez-vous, je vous le dis, levez-vous, ne vous asseyez jamais ou pire, allongez-vous comme certains le voudraient! Lève-toi Bretagne! La Bretagne à vos pieds! “.

Le maire de Carhaix se heurte à des charrues à l'ancienne

D’ailleurs, Christian Troadec est revenu à l’époque où le ministre de la Culture était ministre de la Santé, en 2008: «Comment faire confiance à un ministre qui, quand il était en bonne santé, voulait fermer l’hôpital de Carhaix! Carhaix n’ira pas se coucher … encore une fois, nous resterons debout! ».

Ambiance chaleureuse en perspective à Carhaix …

READ  Michèle Mercier, triste, mais toujours en colère contre Robert Hossein

Soutenir une rédaction professionnelle au service de la Bretagne et des Bretons: abonnés à partir de 1 € par mois.

Je souscris

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer