Monde

Le “Ocean-Viking”, transportant 422 personnes secourues en Méditerranée, pourra accoster en Sicile

Avec l’aggravation des conditions météorologiques, le navire de sauvetage Océan-Viking pourra accoster dans le port sicilien d’Augusta, en Italie, a annoncé dimanche 7 février l’ONG SOS Méditerranée, son affréteur. Le bateau, qui devrait arriver vers 19h00, transporte 422 migrants collectés en mer au large des côtes de la Libye.

Le feu vert des autorités italiennes est intervenu quelques heures après un communiqué de SOS Méditerranée dans lequel Luisa Albera, coordinatrice des opérations de recherche et de sauvetage sur le navire, a été retrouvée: «Les 422 personnes à bord, y compris les bébés, les enfants, les femmes enceintes et les mineurs non accompagnés, ont les mêmes droits que toute personne secourue en mer. Ils doivent de toute urgence débarquer dans un port sûr.

M.moi même Albera a alors averti que l’arrivée possible de pluie et de vent fort pourrait aggraver la situation. Car, a-t-il insisté, il n’est pas possible de mettre à l’abri toutes les personnes rassemblées contre les éléments, certaines sont contraintes de rester sur le pont arrière du navire.

Personnes à bord en état de santé «précaire»

Depuis son retour en mer mi-janvier à Marseille, après plusieurs mois bloqués en Italie, leOcéan-Viking a rassemblé 424 personnes au total. Deux d’entre eux, une femme enceinte et son partenaire, ont été évacués par hélicoptère vers Malte vendredi.

Lisez aussi la tribune: “La solidarité ne peut être divisée: ainsi le nouveau monde survivra”

Selon Luisa Albera, plusieurs personnes à bord “Je suis dans un état de santé précaire et sous observation permanente” : huit passagers en particulier ont été testés positifs au Covid-19 et isolés, afin de stopper la propagation du SRAS-CoV-2 à bord.

READ  Les populations de vertébrés ont diminué de 68% en moins de cinquante ans

Les candidats à l’exil d’Afrique quittent principalement la Tunisie et la Libye pour rejoindre l’Europe via l’Italie, dont les côtes sont les plus proches. Selon l’Organisation internationale pour les migrations, plus de 1200 migrants sont morts en Méditerranée en 2020, la grande majorité d’entre eux sur cette route centrale.

Les navires d’ONG, comme leOcéan-Viking, sauvent des vies, mais sont également accusés depuis plusieurs années de jouer le jeu des trafiquants. L’Union européenne est divisée sur la manière de gérer le problème depuis le début de la crise des migrants illégaux en 2015, lorsque plus d’un million d’entre eux sont arrivés sur les côtes européennes.

Lire aussi Qui est Sophie Beau, co-fondatrice de SOS Méditerranée?

Le monde avec l’AFP

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer