Monde

Le républicain bloquera la certification de victoire de Joe Biden

Donald Trump ce mercredi matin à la Maison Blanche – MANDEL NGAN / AFP

Nombreuses républicains élus de la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, ont déjà annoncé leur intention de s’opposer à la certification de la victoire par les démocrates,
toujours contesté par Donald Trump. Mais le sénateur Josh Hawley est le premier à le dire dans la chambre haute dominée par les républicains.

Le sénateur républicain a annoncé mercredi qu’il s’opposerait à la certification par le Congrès américain le résultat de l’élection présidentielle la semaine prochaine, ce qui peut retarder légèrement, mais pas empêcher, la confirmation de la victoire
par le démocrate Joe Biden.

Le 14 décembre, le Collège électoral a approuvé la victoire de Joe Biden

Aux États-Unis, le locataire de la Maison Blanche est choisi au suffrage universel indirect et la circonscription a ratifié la victoire de Joe Biden le 14 décembre. Le démocrate de 78 ans a remporté 306 électeurs contre 232 pour Donald Trump. La Chambre et le Sénat se réuniront le 6 janvier pour certifier ces résultats, une procédure qui n’est généralement qu’une simple formalité. Le vice-président Mike Pence présidera la réunion.

Mais le président sortant refuse toujours de reconnaître sa défaite et a déposé des dizaines de recours judiciaires auprès de ses alliés, qui ont été rejetés par les tribunaux faute de preuves suffisantes.

“Le Congrès devrait enquêter sur les allégations de fraude électorale”

Donald Trump reste très populaire auprès des électeurs républicains et plusieurs grands noms du Grand Old Party le suivent dans cette manifestation. Parmi eux, le jeune sénateur Josh Hawley, qui approche de 40 ans en tant que candidat à la présidentielle de 2024. “À tout le moins, le Congrès devrait enquêter sur les allégations de fraude électorale et prendre des mesures pour assurer l’intégrité de nos élections.” , a écrit dans un communiqué annonçant qu’il s’opposerait à la certification des résultats.

Dans la pratique, cette objection provoquera un débat et un vote au Sénat, ce qui obligera alors les républicains à s’exprimer publiquement sur l’élection de Joe Biden. Il n’y aura pas assez de votes à la Chambre ainsi qu’au Sénat pour remettre en question le résultat de l’élection présidentielle du 3 novembre, et ces votes n’empêcheront pas Joe Biden d’être certifié vainqueur. “Cette certification n’est qu’une formalité”, a assuré la porte-parole de Joe Biden, Jen Psaki. Et quoi que certains fassent le 6 janvier, le président élu Biden sera inauguré le 20 janvier comme prévu. “

READ  Les factures salées de Donald Trump, Joe Biden "abattu" et toujours le coronavirus

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer