La technologie

Le service Internet haut débit de SpaceX autorisé en France

Les satellites du réseau Starlink visibles dans le ciel en Angleterre le 22 avril 2020 Stephen Chung / LNP / REX / SIPA

Jeudi, les autorités françaises ont autorisé le réseau Starlink opérer en France.
L’autorité de régulation des télécommunications (L’Arcep) a publié officiellement sa “licence de gestion des fréquences liées aux terminaux des utilisateurs”, les petites antennes qui feront partie du kit d’abonnement Starlink.

Le service permettra aux futurs clients d’accéder à un dossier l’Internet haut débit fourni par des milliers de satellites Elon Musk,
SpaceX. C’est la plus grande constellation de satellites de l’histoire.

Répéter les stations nécessaires

L’objectif est d’entrelacer le ciel afin de fournir Internet partout dans le monde, avec un temps de réponse très rapide, rendu possible par l’altitude relativement basse des satellites. Starlink pourrait être particulièrement utile dans les zones rurales ou pour ceux qui n’ont pas accès à la fibre ou au haut débit filaire.

Pour se connecter au réseau terrestre, le système a besoin, au sol, de stations de répéteur équipées de dômes et de grandes antennes. Trois ont déjà été autorisés en France à Villenave-d’Ornon (Gironde), Gravelines (nord) et Saint-Senier-de-Beuvron (Manche). Mais dans ce dernier village de 350 habitants, la commune s’y oppose sur le principe de précaution.

READ  un plan de 200 Go pour 14,99 $ / mois

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer