World

le vraquier Wakashio s’est cassé en deux

Ce que craignaient les Mauriciens est arrivé. Le vraquier d’un armateur japonais, s’est échoué le 25 juillet sur une falaise de la Pointe d’Esny, provoquant une marée noire, cassé en deux ce samedi 15 août, vers 15h40, rapporte le 1er.
EFD-A5FX0AQplnX.jpg

EFD-A5HWAAEUC2y.jpg

EFD-A5JXsAA6wwK.jpg

Selon Alain Donat, directeur des affaires maritimes, le front est remorqué par trois remorqueurs et devrait avoir coulé au large de l’île Maurice, “à au moins 1 000 kilomètres de distance”. Le dos restera où il est pour le moment.

50 tonnes d’huile

L’hydrocarbure est sûr car cette pièce n’a pas bougé Il a expliqué ce samedi l’antenne BFMTV Jean-Luc Emile, journaliste mauricien. Il reste ” 50 tonnes d’huile “À bord du navire” que nous espérons dessiner rapidement “, Il ajoute.

Le carburant a repris son écoulement du bateau vendredi. Sachant que 800 à 1000 tonnes de carburant il s’était déjà échappé de ses espaces vides éviscéré et enduit les côtes, en particulier les zones protégées avec des forêts de mangroves et des espèces menacées.

Pour faire face à ce nouveau flux, les tubes flottants produits par les milliers de volontaires mauriciens qui ont pris des mesures pour limiter la catastrophe écologique ont été installés. Ce samedi, un skimmer est arrivé à Maurice pour effectuer des opérations de purification d’eau dans les lagunes du sud-est de l’île sœur.

READ  Démission du commissaire européen au commerce Phil Hogan

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer