Monde

les campagnes de vaccination se poursuivent, l’Angleterre “au cœur de la tempête”

Plus d’un an plus tard l’émergence du SRAS-CoV-2 en Chine, la pandémie de Covid-19 a tué plus de 1,77 million de personnes dans le monde, sur plus de 81 millions d’infections confirmées, selon un rapport publié par l’Agence France-Presse (AFP), mardi 29 décembre.

Les États-Unis sont officiellement le pays le plus touché, à la fois en termes de décès et de cas, avec 335 000 décès, suivis du Brésil (192 000 décès), de l’Inde (148 000), du Mexique (123 000) et de l’Italie (73 000). Ces chiffres excluent les examens ex post des agences statistiques, telles que la Russie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Lisez aussi: les premières vaccinations en France auront lieu à Sevran et Dijon
  • Campagnes de vaccination dans le monde

Une jeune femme reçoit une injection du vaccin Spoutnik V à l'hôpital Avellaneda près de Buenos Aires, en Argentine, le 29 décembre 2020.

L ‘argentin a lancé mardi une campagne de vaccination contre Covid-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, devenant ainsi le premier pays d’Amérique latine à l’utiliser. le Biélorussie il a fait de même avec l’arrivée du premier lot de vaccins dans le pays.

Dans l’Union européenne (UE), la campagne de vaccination, qui a débuté ce week-end après l’approbation du vaccin Pfizer-BioNTech, se poursuit. Mardi, le président de la Commission européenne a déclaré que l’UE avait décidé de commander 100 millions de doses supplémentaires du vaccin. “Nous aurons alors 300 millions de doses de ce vaccin, qui est considéré comme sûr et efficace”, un écrit Ursula von der Leyen dans un message publié sur Twitter.

L ‘Espagne a reçu plus de 350000 doses du vaccin mardi et le ministre de la Santé a indiqué que si tout se passait comme prévu, “Environ 70%” de la population aurait pu être vaccinée l’été prochain.

Article réservé à nos membres Lire aussi Covid-19: après l’approbation européenne, le défi logistique du vaccin Pfizer-BioNTech en France

À la États Unis, les autorités ont commencé à vacciner leurs forces déployées en Corée du Sud le jour où le pays, touché par une troisième vague, a enregistré un nombre record de décès de coronavirus. La vice-présidente élue Kamala Harris et son mari devaient être vaccinés mardi, une semaine après le président élu Joe Biden.

  • En Angleterre, plus de patients hospitalisés que le pic d’avril

Le nombre de patients Covid-19 hospitalisés en Angleterre a dépassé celui du pic de la première vague en avril, plongeant les soignants “Au coeur de la tempête”, selon un responsable des services de santé. Lundi matin, 20 426 personnes ont été hospitalisées en Angleterre touchées par cette maladie, contre 18 974 lors du pic de la première vague le 12 avril.

READ  Découverte de 59 sarcophages intacts, et ce n'est qu'un "début"
Une femme attend à l'arrêt de bus avec un message du gouvernement exhortant les gens à rester chez eux, à Londres, le 29 décembre 2020.

Le nombre de personnes infectées recensées en une seule journée au Royaume-Uni a atteint 41 385, dépassant pour la première fois la barre des 40 000 personnes, selon les données officielles. Au total, plus de 2,3 millions de personnes ont été diagnostiquées positives au Royaume-Uni, dont plus de 71 000 sont décédées.

Les autorités britanniques doivent renforcer les mesures restrictives pour éviter une nouvelle vague “Catastrophique” de décès liés à la variante du coronavirus, a déclaré mardi l’un des conseillers scientifiques du gouvernement.

Article réservé à nos membres Lire aussi Coronavirus: isolé, le Royaume-Uni s’inquiète pour son approvisionnement
  • Risque “élevé” que les nouvelles variantes de Covid-19 provoquent plus de décès

Le risque est ” Étudiant “ Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), les variantes récemment identifiées du SRAS-CoV-2 sont une source de pression supplémentaire sur les systèmes de santé et une cause majeure de mortalité en raison de leur contagiosité accrue.

Dans un rapport publié mardi, le dernier en date, l’ECDC estime que, “S’il n’y a pas d’informations sur des infections plus graves” avec ces variantes, leur contagiosité accrue aura un impact estimé “Augmentation du nombre d’hospitalisations et du nombre de décès”.

  • La nouvelle variété présente en Allemagne depuis novembre

Dans un crématorium, cercueils dans un ascenseur avec l'inscription

le nouvelle souche de coronavirus détecté au Royaume-Uni était déjà présent dans le nord de l’Allemagne dès novembre, où il a été identifié chez un patient, ont annoncé mardi les autorités sanitaires allemandes.

Les scientifiques ont “Il a pu séquencer la variante du virus B1.1.7 chez une personne infectée en novembre de cette année.”, a indiqué le ministère de la Santé de Basse-Saxe (Nord), dans un communiqué adressé à l’AFP. Cette variante est “Responsable de la plupart des infections détectées dans le sud de l’Angleterre”, Il a dit.

READ  Washington annonce des sanctions contre l'Iran après une "tentative d'ingérence" électorale
Lisez aussi: Neuf questions sur la nouvelle variante SARS-CoV-2 vue au Royaume-Uni

Le patient infecté fin novembre, ” très vieux “ et souffre de pathologies antérieures, il est “Pendant ce temps décédé”, ajoute le communiqué, sans préciser la cause du décès. La femme de l’homme, qui a contracté la même souche du coronavirus, s’est rétablie. Leur fille est restée au Royaume-Uni “Mi-novembre” et ça aurait été, “Toute probabilité”, infecté sur place, disent les autorités.

  • Les Philippines ferment les frontières à 20 pays pour empêcher l’arrivée de la variante du coronavirus

Les Philippines fermeront les frontières aux étrangers de vingt pays et territoires, dont la France, dans le but d’empêcher la variante du coronavirus de pénétrer sur leur sol, ont annoncé mardi les autorités. Les fermetures de frontières s’appliqueront jusqu’au 15 janvier. Il entrera en vigueur mercredi, selon le porte-parole du président Harry Roque.

Avec cette mesure qui s’applique notamment à l’Australie, au Japon et à Hong Kong, l’archipel asiatique tente de contenir une épidémie qui a infecté près d’un demi-million de personnes. Les Philippins revenant des États et territoires figurant sur la liste pourront entrer dans leur pays, mais sous réserve de deux semaines de quarantaine, même s’ils ont été diagnostiqués négatifs pour Covid-19, a-t-il déclaré.

Lisez aussi: La plupart des pays bloquent le transport vers le Royaume-Uni

Des dizaines de pays, dont les Philippines, ont fermé leurs frontières aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni ces dernières semaines pour bloquer la propagation de cette variante du coronavirus qui est plus contagieuse.

  • Cuba prévoit d’administrer son propre vaccin d’ici six mois

Cuba prévoit de lancer une campagne massive de vaccination contre Covid-19 au premier semestre 2021 avec son propre vaccin, a annoncé un haut responsable du secteur de la santé.

READ  la rentrée scolaire de nouveau reportée dans 24 écoles de Sain

Vicente Vérez Bencomo, directeur de l’Institut Finlay, spécialisé dans la recherche et la production de vaccins, a publié les déclarations lors d’une visite du président cubain Miguel Diaz-Canel dans les locaux de l’institut, où deux vaccins candidats contre Covid-19 ont été développés. : Soberana01 et Soberna02. “01 achèvera la phase 1 des essais cliniques et 02 commencera la phase 2”, a déclaré M. Vérez.

Dans le même temps, des négociations sont en cours pour mettre en œuvre des essais de phase 3 de ce vaccin candidat dans d’autres pays, en raison de la faible prévalence du Covid-19 dans la population cubaine, a déclaré Vérez.

Notre sélection d’articles sur les coronavirus

Le Monde avec l’AFP et Reuters

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer