Monde

Les écoliers européens retournent en classe, la Hongrie ferme ses frontières

Au moins 832336 personnes sont décédées des suites d’une nouvelle infection à coronavirus depuis fin décembre 2019 selon un décompte réalisé vendredi 28 août par l’Agence France-Presse (AFP). Au total, plus de 24,5 millions de cas ont été enregistrés.

Cette semaine, l’Italie est le pays où la contamination s’accélère le plus (+ 102%, 1 118 nouveaux cas par jour), parmi ceux qui ont enregistré en moyenne plus de 1 000 cas par jour. Viennent ensuite la France (+ 45%, 4 242 nouveaux cas par jour en moyenne), l’Argentine et l’Espagne.

  • La Hongrie ferme à nouveau ses frontières

La Hongrie interdira totalement l’accès à son territoire aux non-résidents à partir de mardi pour tenter de freiner l’augmentation du nombre de contaminations par le nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le gouvernement lors d’un point de presse.

“À partir de 1est Septembre (…), les citoyens hongrois de retour de l’étranger doivent être mis en quarantaine pendant quinze jours ou doivent soumettre deux tests négatifs “a déclaré le chef du cabinet du Premier ministre, Gergely Gulyas. Le gouvernement a indiqué que la fermeture de la frontière devra rester en vigueur pendant un mois.

Membre de l’Union européenne et de l’espace Schengen, la Hongrie a officiellement enregistré environ 5500 cas de contamination par le nouveau coronavirus – pour un peu moins de 10 millions d’habitants.

  • L’Allemagne resserre les restrictions, Merkel s’attend à ce que la situation empire

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré vendredi qu’elle s’attendait à ce que la pandémie évolue en raison du nouveau coronavirus “encore plus difficile” dans les prochains mois. «Certaines choses seront probablement plus difficiles dans les mois à venir qu’en été», a prévenu la chancelière lors d’une conférence de presse à Berlin.

READ  Coronavirus: la thèse de la transmission aérienne confirmée par une nouvelle étude
Lisez aussi: Parce que des cas de réinfection sont possibles

Même face à une résurgence du Covid-19, l’Allemagne resserrera ses restrictions, portant les amendes pour non-port de masque à au moins 50 euros et renforçant les contrôles pour assurer le respect des périodes de quarantaine. Le pays étendra également l’interdiction des rassemblements en plein air à plus de cinquante personnes jusqu’à la fin de l’année, avec d’éventuelles dérogations pour les matchs de football.

En revanche, des milliers d’opposants au port de masques et aux mesures restrictives contre la pandémie de Covid-19 pourront enfin défiler samedi, mais tout en respectant les barrières et les gestes de distance, la justice allemande a révoqué vendredi, en résumé, une interdiction décrétée. par la municipalité qui cible cette manifestation largement soutenue par l’extrême droite.

Article réservé à nos membres Lire aussi Coronavirus: les grands rassemblements en Allemagne interdits jusqu’à la fin de l’année

Bien que la propagation du virus dans le pays reste inférieure à celle du printemps, Berlin souligne le fait que, “Ces dernières semaines, le nombre d’infections a de nouveau augmenté”, et est particulièrement préoccupé par l’importation de nouveaux cas de retours de vacances. “Une grande mobilité était possible pendant l’été, mais il faut maintenant être vigilant”La chancelière Angela Merkel a mis en garde.

  • Les écoliers européens retournent en classe

Dans Espagne, les enfants doivent porter des masques en tout temps à l’école à partir de 6 ans, a annoncé jeudi le gouvernement. Le but est que les enfants viennent en classe et ne prennent plus de cours à distance, comme ils auraient dû le faire à la fin de la dernière année scolaire. Au cours des 14 derniers jours, le pays a enregistré 190 nouveaux cas pour 100 000 habitants, de loin le taux le plus élevé de l’Union européenne.

READ  Meredith Kopit Levien devient la plus jeune PDG du New York Times
Article réservé à nos membres Lire aussi Dans une Espagne traumatisée, l’utilisation du masque s’est rapidement imposée

Si laItalie l’imposer aux enfants uniquement lorsqu’il n’est pas possible de respecter une distance de 1 mètre, le Grèce nécessitera de le porter dès la maternelle. Selon le ministre grec de l’Éducation, Niki Kerameos, il s’agit d’une mesure aussi évidente qu’elle l’est “Portez une ceinture de sécurité dans la voiture”. La distanciation oblige, certains pays ont même réduit la taille des classes. En Grèce, seuls dix-sept élèves peuvent être présents dans la même salle lorsque le Serbie et le Bosnie ils ont mis la mesure à quinze enfants.

Autres mesures mises en place par les autorités éducatives: démarrage étourdissant des cours, lavage fréquent des mains et réduction de la durée des cours. Certaines régions de Bosnie envisagent des leçons de vingt minutes, plus.

  • Plus de 180000 décès dus à Covid-19 aux États-Unis

C’est aux États-Unis que le virus a le plus tué. Le pays a enregistré 180 527 décès sur 5,8 millions de cas jeudi, selon le décompte de l’Université Johns-Hopkins. En vingt-quatre heures, Covid-19 a tué 931 personnes supplémentaires.

Cela n’a pas empêché Donald Trump de saluer son action contre Covid-19 et de prédire l’éradication prochaine de la maladie, dans un discours combatif. «Nous allons produire un vaccin avant la fin de l’année, et peut-être même plus tôt! “, a promis jeudi le président américain, très critiqué pour sa procrastination contre la pandémie qui a longtemps promis qu’il disparaîtrait pour “Miracle”.

Après près de six mois de fermeture et plusieurs semaines après les grands musées européens, le Museum of Modern Art a été le premier grand musée new-yorkais jeudi à rouvrir, pour le plus grand plaisir de ses rares visiteurs, la possibilité de réception est limitée à 100 personnes par heure.

READ  En Russie, les proches d'Alexei Navalny dénoncent le refus des médecins de le transférer à l'étranger
Lire aussi Quels pays, villes ou régions rétablissent le confinement pour endiguer la pandémie?
  • En Colombie, Bogota est libéré de cinq mois d’emprisonnement

Les habitants de Bogota, au centre de la pandémie de Covid-19 en Colombie, ont été autorisés à reprendre leurs activités jeudi après plus de cinq mois d’emprisonnement, malgré la circulation toujours forte du virus. Cette détente, basée sur l’usage généralisé du masque dans les espaces publics, vise avant tout à relancer les échanges dans la capitale. Des milliers de personnes ont rouvert leurs magasins ou sont retournées dans la rue pour reprendre leurs activités de vente informelles. Dans le reste du pays, l’assouplissement aura lieu à partir du 1est Septembre.

Notre sélection d’articles sur les coronavirus

Le monde avec l’AFP

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer