La technologie

“Les gens devraient se demander si leur téléphone ne les possède pas”

Elon Musk peut investir massivement dans les nouvelles technologies, mais cela ne veut pas dire qu’il ne s’en méfie pas. Dans entretien publié sur Business Insider, le patron de Tesla et Space X a notamment rappelé que “il faut être prudent avec l’avènement de l’intelligence artificielle”. Dans un entretien avec Mathias Döpfner, PDG d’Axel Springer, la société mère de Business Insider aux États-Unis, Elon Musk a également exprimé son opinion sur notre dépendance à la technologie:

“Parfois, quand je vois toujours tout le monde sur leur téléphone, je me demande, à qui appartient qui?” il a déclaré. «Les gens répondent constamment à leur téléphone. Ils ont l’impression que le téléphone leur appartient, mais peut-être qu’ils devraient se demander si leur téléphone ne les possède pas», a déclaré le chef de la société. ‘entreprise. Elon Musk a ensuite expliqué que, de tous ses projets, l’intelligence artificielle était sa priorité, mais qu’il était important de la réguler.

Lire aussi – On vous parle de la rivalité entre Jeff Bezos et Elon Musk, les deux hommes les plus riches du monde

Lorsqu’on lui a demandé si ce dernier est au service des humains, ou si les humains sont au service des machines, il a répondu: “Je pense que la question peut être moins si l’IA est utile. L’humanité ou vice versa. C’est plus une symbiose. . Et j’espère que cette symbiose est mutuellement bénéfique pour l’intelligence numérique et biologique. “

Outre Tesla et Space X, Elon Musk est également à la tête de la startup Neuralink, qui produit des puces cérébrales d’intelligence artificielle. Au cours d’une démonstration en août 2020, avait affirmé que la puce Neuralink pouvait créer une “symbiose” entre l’esprit humain et les ordinateurs.

READ  quel forfait mobile promotionnel choisir?

Lire aussi: Elon Musk aimerait concevoir une Tesla compacte pour l’Europe

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer