Économie

Les groupes Carrefour et Couche-Tard interrompent leurs discussions sur un «rapprochement amical»

Ils abandonnent, ou presque. Le Carrefour français et le Canadien Couche-Tard ont annoncé samedi 16 janvier qu’ils avaient “interrompu” leurs discussions sur un “rapprochement amical”, après le veto du gouvernement français. Mais les deux groupes “ont décidé de prolonger les discussions pour examiner les opportunités de partenariats opérationnels”.

Parmi les domaines de coopération envisagés, présentés dans un communiqué de presse conjoint, “partager les bonnes pratiques en matière de distribution de carburant”, “le développement des achats en commun”, la “partager les compétences et lancer des innovations pour améliorer l’expérience client”, ou “l’optimisation de la distribution des produits dans les régions communes aux deux groupes”.

“Créer des partenariats innovants est un point clé de la stratégie de transformation de Carrefour”, déclare dans cette communication le PDG du Carrefour Alexandre Bompard, pour qui le partenariat avec Couche-Tard “s’inscrit pleinement dans cette stratégie qui nous a déjà permis de trouver une voie de croissance rentable”.

Pour sa part, le président et chef de la direction de Couche-Tard, Brian Hannasch, croit que “les opportunités opérationnelles avec Carrefour nous permettront de réaliser notre ambition de devenir un leader mondial de la grande distribution”.

Les deux groupes avaient communiqué en milieu de semaine sur des discussions pour un “rapprochement amical”, contre laquelle le gouvernement français a opposé son veto au nom de “la sécurité alimentaire”. “Nous ne vendons pas l’un des principaux distributeurs français”Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a déclaré vendredi sur BFMTV et RMC.

READ  les comptables seront responsables

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer