Économie

Les jeunes agriculteurs déposent trois plaintes pour violation de la loi Egalim

Ces trois plaintes visent à dénoncer la prise en compte insuffisante des coûts de production des matières premières dans la détermination des prix des produits agricoles.

Article rédigé par

Inséré

Mettre à jour

Temps de lecture: 1 minute.

L’Union des jeunes agriculteurs des Pays de la Loire a annoncé mardi 2 mars la présentation de trois plaintes symboliques contre l’Etat, les grandes et moyennes entreprises (GMS) et les transformateurs pour violation de la loi alimentaire (EGAlim). Ces trois plaintes adressées au parquet de Nantes, symboliquement en cette période de clôture des négociations commerciales entre distributeurs et fournisseurs, visent à dénoncer la prise en compte insuffisante des coûts de production des matières premières dans la détermination des prix des produits agricoles. “Les textes prévoient que les contrats conclus entre un producteur et son acheteur doivent tenir compte des coûts de production. Mais ce n’est pas ce qui est observé”, dénonce Alexis Roptin, président des Jeunes Agriculteurs des Pays de la Loire.

Le syndicat regrette également que l’ordonnance du 12 décembre 2018 qui relève le seuil de revente de produits alimentaires à perte de 10% n’ait pas profité aux agriculteurs. Ce texte, censé redonner de la valeur aux produits agricoles, n’aurait pas atteint ses objectifs: “Les bénéfices supplémentaires de la distribution de masse générés par cette augmentation auraient dû être répercutés sur les producteurs, mais ce n’était pas le cas.”, repenti Alexis Roptin, soulignant que les secteurs du bœuf, de la volaille, du porc, du lait et des œufs “la hausse des prix des céréales sur les marchés internationaux en souffre beaucoup”.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer