Sport

les justifications hallucinantes d’André Villas-Boas

Après la défaite contre Nîmes, André Villas-Boas avait proposé de démissionner. Une menace devant le vestiaire, qui l’a ensuite soutenu. On s’attendait donc à une belle réaction ce mercredi soir pour ce match tardif de la neuvième journée de Ligue 1 face à Lens. Au final, les Olympiens ont proposé un match nécessiteux, presque pire que celui contre les Crocodiles le week-end dernier, et a fini par perdre un but à zéro.

Suite à cette annonce

Au micro de Téléfoot, les Portugais ont donné des explications plutôt lunaires: ” nous étions présents dans les efforts. Nous avons fait ce que nous pouvions avec la blessure de Rongier. Au début, nous étions mieux lotis, nous ne créions pas grand-chose. Il manquait de percussions. La blessure nous a beaucoup blessés. Nous avons perdu de l’intensité et cela a changé le cours du match. Ensuite, ils ont maîtrisé la possession du ballon. C’est une équipe avec beaucoup d’automatisme et ils méritaient la victoire. Nous n’avons pas créé. Nous avons eu plus d’occasions en première mi-temps. Avec le changement, nous avons perdu ce contrôle.

Je suis disponible pour ma direction

Mais l’ancien Tottenham ne s’est pas arrêté là. Alors que Mandanda avait expliqué que les choses devaient être changées, AVB, il aimait l’humeur de son troupeau: ” aujourd’hui je n’ai rien à dire, je ne suis pas d’accord avec Steve. Les garçons ont donné ce qu’ils avaient. Dans la seconde, nous étions un peu distants et ils ont joué entre les lignes. L’ambiance était là. Je les ai félicités pour l’ambiance. Nous n’avons pas joué, nous n’avons pas créé. C’est ma responsabilité. C’est plus lié à ce qui s’est passé au milieu de terrain avec des blessures sur un système auquel nous ne sommes pas trop habitués.

READ  Josep Maria Bartomeu a tenté un échange improbable entre Antoine Griezmann et João Félix

Evidemment, la question qui se pose concerne celle d’un éventuel retrait. Mais il n’a apparemment aucune intention de démissionner. ” Pour mon avenir je reste à la disposition de ma direction, je ne suis pas là pour me casser les couilles. Quand ils décident que je ne serai plus au niveau des résultats, je pars. Ils n’ont pas besoin de me virer. S’ils ont besoin d’un changement, je suis disponible Il expliqua froidement. Cette fois, il faudra plus d’une réunion …

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer