Actualité à la Une

Les notes des Parisiens pour la première victoire de Pochettino

Ce samedi, dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Brest au Parc des Princes. Après un match parfois contrôlé et plus compliqué par les périodes, Paris s’impose 3-0 et revient à 1 point de l’Olympique Lyonnais. Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Keylor Navas (7,5) – Il s’est démarqué dès la 5e minute avec un excellent feeling. Il a également été l’auteur d’un excellent arrêt à la 37e minute. Aussi souvent irréprochable, c’est un grand atout pour Paris. En seconde période, il s’est également distingué en réalisant deux beaux arrêts décisifs.

Défenseurs –

Colin Dagba (6) – Il a bien commencé le match, puis a progressivement perdu l’équilibre à la fin de la première mi-temps. Il a réalisé de jolis croisements sincères, notamment pour Moïse Kean dans le 19 ‘. On attend encore plus de lui, plus de prise de risque. La seconde mi-temps est plus difficile pour lui. Remplacé par Alessandro Florenzi à la 85e minute.

Marquinhos (7,5) – A la fin de la première mi-temps, il lui suffit d’un petit but pour récompenser son grand match. Au but, il coupe bien le coin de Di Maria et frappe le poteau avec sa tête. Mais Kean sur ses gardes permet à Paris d’ouvrir le score. Sur un autre corner, il coupe le ballon au premier poteau et échoue légèrement contre le gardien de Brest. En défense, il incarne de plus en plus toute la force de cette équipe. Il n’hésite pas à pousser ses coéquipiers à les laisser sur le terrain.

READ  "Ne discutez pas avec la Turquie"

Abdou Diallo (6,5) – A fait le boulot. Il est plus rassurant que Kehrer et ce soir il a montré qu’il pouvait jouer assez techniquement, surtout en seconde période. Peu de travail à faire, il a encore besoin de gagner du rythme pour jouer à son plein potentiel.

Mitchel Bakker (6) – Il est toujours aussi volontaire dans son couloir. Techniquement, ce n’est pas trop de difficultés, mais ce sont ses centres qui ne trouvent jamais d’acheteur. Bien présent dans son couloir de droite, il a beaucoup combiné avec Verratti et Mbappé. Plus discret en seconde période. Remplacé par Layvin Kurzawa à la 64e minute.

Environnements –

Ander Herrera (6,5) – Avec Herrera, il n’y a pas de match spectaculaire. Mais il est toujours présent, pour se défendre, pour se projeter. Il est techniquement assez correct sans rien fournir pour lui permettre de changer de jeu. Néanmoins, il a beaucoup donné en première mi-temps et sa présence au milieu était intéressante dans la balance.

Marco Verratti (7,5) – Qui a dit qu’il ne pouvait pas jouer le numéro 10? Ce soir, il a prouvé une fois de plus que son talent lui permet de briller partout. Il touche moins de balle, et de toute façon, mais il a cette capacité à faire avancer le jeu, à trouver les petits pas en avant. Son aisance technique est un grand service à ses coéquipiers. Il a une telle vision du jeu qu’elle est toujours si essentielle. Relocalisé plus bas, il n’était pas moins important pour son équipe.

Idrissi Guéye (6,5) – Gueye a été très présent dans l’impact, notamment au premier semestre. Il a récupéré des balles et ses remises en jeu défensives sont toujours très intéressantes. Il a pris une belle frappe de l’extérieur de la surface avec une rotation qui aurait pu marquer un but. Remplacé par Pablo Sarabia à la 55e minute. L’attaquant espagnol a pris un bon départ, inscrivant son petit but à la 83e minute.

READ  Alerte météo: épisode enneigé dans la moitié nord du pays

Attaquants –

Angel Di Maria (6,5) – Il a été beaucoup plus mobile en première mi-temps qu’il ne l’a été pendant tout le match contre St Etienne. Il est décisif dans le but, il manœuvre pour un corner. Il a dépensé plus que ces dernières semaines. Remplacé par Julian Draxler à la 85e minute.

Kylian Mbappé (6) – Il a été plus vu que le match précédent sans être au sommet de sa forme. On attend plus de lui mais sa première mi-temps est honorable. En seconde période, il a échoué à plusieurs reprises face au 49e, 59e, 63e, 66e gardien de Brest. Nous devrons travailler pour réaliser plus d’opportunités Mais cela montre qu’il est intelligent.

Moïse Kean (7,5) – Il n’arrête jamais de marquer. A 16 ‘comme un renard des surfaces, il marque le premier but parisien, après un corner de Di Maria, qui a excellemment dirigé vers Marquinhos, il est parfaitement positionné pour marquer. Cela devient de plus en plus intéressant. Remplacé à la 64e minute par Mauro Icardi. L’Argentin immédiatement dans la salle de bain s’est montré avec un but à la 77e minute à un appel parfait dont il a le secret et une passe décisive pour le put de Sarabia. Quel apéritif.





Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer