Monde

Les tests de salive paieront les enseignants – Libération

La pandémie de Covid-19 en FrancedossierChevron pointant vers la gauche

Vaccination, recentrage, bilan épidémique, mutation virale … Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19.

de LIBERATION et AFP

publié le 18 mars 2021 à 8h10

(mis à jour il y a 23 minutes)

10h53

Le taux d’incidence et le taux d’emploi des unités de soins intensifs ont atteint un nouveau sommet. En Île-de-France, mais aussi dans le nord et le sud-est de la France, les départements ont atteint ou sont sur le point d’atteindre leur apogée en novembre dernier en termes de taux d’incidence du Covid-19 et d’occupation des services de réanimation. Des indicateurs inquiétants sur lesquels le gouvernement doit s’appuyer pour annoncer de nouvelles restrictions en fin de compte.

9h06

Les personnes âgées sont plus susceptibles de contracter à nouveau Covid-19. Une étude danoise indique que les personnes âgées de 65 ans et plus ont un risque plus élevé de contracter l’infection une deuxième fois, bien que les réinfections générales restent rares. Une évaluation à grande échelle des taux de réinfection confirme que seul un petit pourcentage de personnes, 0,65%, ont eu un test PCR positif à deux reprises. Mais 0,88% des personnes âgées de 65 ans et plus étaient positives lors des première et deuxième vagues. La protection contre la réinfection n’est donc que de 47% chez les personnes âgées, contre 80% chez les plus jeunes. Les soignants, quant à eux, sont exposés à 81,1% à une nouvelle infection. Cette analyse ne concerne pas les variantes.

8h33

En France, des autotests payants pour les enseignants. Cela ne les rendra pas populaires. Selon France Info, les enseignants devront payer pour le reste de leurs tests salivaires déployés à l’école et présentés par Jean-Michel Blanquer comme le principal outil pour garder les écoles ouvertes. Les enseignants devront payer un euro, ou le reste sera facturé par l’assurance maladie et ce montant sera déduit de leur prochain remboursement de frais médicaux, explique France Info. “Pour le personnel, la CPAM appliquera automatiquement une contribution forfaitaire d’un euro, en déduction de l’acte remboursé ultérieur”, on peut lire dans une note d’information.

7h56

Enfants isolés de parents malades à Hong Kong. Les autorités sanitaires de Hong Kong ont spéculé mercredi la pratique consistant à attacher les nourrissons et les enfants isolés de leurs parents à leurs lits dans certains cas dans le cadre des mesures drastiques mises en place contre le coronavirus. Toute personne testée positive au coronavirus dans la région est immédiatement hospitalisée à l’isolement, qu’elle présente ou non des symptômes, et ceux considérés comme des «contacts étroits» sont envoyés pendant deux semaines dans des camps de quarantaine gérés par le gouvernement. La colère grandit sur les réseaux sociaux face à la pratique de séparer les bébés de leurs parents dans des unités séparées, certaines mères déclarant qu’elles ne sont plus autorisées à allaiter et de jeunes enfants attachés à leur lit pour les garder en place.

7h49

Encore une semaine d’emprisonnement en Nouvelle-Calédonie. Entrant en vigueur le 9 mars pour deux semaines, le confinement sera prolongé d’une semaine en Nouvelle-Calédonie, qui espère redevenir un territoire sans Covid, a déclaré jeudi le président du gouvernement local, Thierry Santa. “Cette troisième semaine d’emprisonnement sera décisive, Il ajouta. Chaque Calédonien doit faire sa part pour éviter une épidémie de Covid-19 en Nouvelle-Calédonie, voire permettre un retour à une situation “sans Covid” “.

Après être resté un an indemne de Covid-19, l’archipel du Pacifique Sud a enregistré ses 9 premiers cas de la maladie le 7 mars, hors de la quinzaine obligatoire pour tous les passagers à l’arrivée, après une introduction du virus via la facture santé en place avec le voisin. Archipel de Wallis et Futuna.

7h46

L’âgisme, une épidémie collatérale de Covid-19. La pandémie a frappé durement les personnes âgées, principales cibles du nouveau coronavirus. Elle a également amplifié les stéréotypes, les préjugés et la discrimination liés à l’âge, préviennent les Nations Unies jeudi dans leur premier rapport sur l’âge. “Nous parlons d’âgisme lorsque l’âge est utilisé pour classer et diviser les gens de telle manière qu’ils souffrent de préjugés et d’injustices, qu’ils sont désavantagés et que ce phénomène réduit la solidarité entre les générations”, prend note du rapport, soulignant comment le problème imprègne toutes les sociétés dans tous les domaines.

READ  L'administration Trump propose un nouveau plan de relance de 916 milliards de dollars

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer