divertissement

L’histoire Mila-Nabilla répond aux propos du journaliste Patrick Cohen: “Je n’ai pas vomi sur cette jeune femme mais sur ses propos qui m’ont énormément blessé”

Mise à jour – 15:09

Plus tôt cet après-midi, sur Twitter, Nabilla a répondu aux “journalistes et détracteurs” pour remettre les choses au clair après l’éditorial de cette semaine du journaliste Patrick Cohen dans l’émission “C à vous” sur France 5.

«Je n’ai pas vomi sur cette jeune femme mais sur ses propos qui m’ont énormément blessé, moi, mais aussi les musulmans du monde entier», explique-t-elle sur les réseaux sociaux.

Et d’ajouter: “Nous respectons les croyances des autres, sans porter de jugement de valeur. Nous condamnons tout acte extrémiste!”.

.

Il s’agit d’un éditorial du journaliste Patrick Cohen diffusé cette semaine sur “C à vous” sur France 5 et posté sur les réseaux sociaux. Depuis, il a été visionné près de 1,5 million de fois.

Dans son éditorial, il est revenu sur l’affaire Mila, du nom de ce jeune lycéen d’Isère menacé de mort en janvier dernier après avoir critiqué l’islam sur les réseaux sociaux. “Mila a à qui on continue de promettre les pires abus sur les réseaux sociaux et même dans la vraie vie cet été en vacances à Malte”, a déclaré Patrick Cohen.

Ce dernier a rappelé avoir été “dénoncé à la télévision, lancé par Nabilla dans un tweet plus de cent mille fois, dénigré par Ségolène Royal et ignoré par la presse”.

READ  Disney supprime 28000 emplois aux États-Unis en raison de la pandémie de Covid-19

En février dernier, Nabilla Vergara a posté un message sur son compte Twitter suite à l’interview de Mila avec l’équipe “Daily” sur TMC. Sur le réseau social, l’ancien candidat de télé-réalité a utilisé un emoji qui vomissait.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer