Actualité à la Une

Ligue 1: suspendu à Lens, Rennes voit la C1 s’éloigner

Le match: 0-0

Petit à petit, match après match, Rennes regarde partir les prétendants à la prochaine Ligue des champions. Accroché à Lens (0-0), toujours capable de tenir tête aux grandes équipes, le club breton n’a remporté qu’un de ses six derniers matches de Ligue 1 et compte désormais dix points de retard sur le troisième, le PSG, en attendant le Classica ce dimanche en Marseille. Un trou.

A Bollaert-Delelis, Julien Stéphan avait décidé d’innover. Privé de Nzonzi et Grenier, touché la veille à l’entraînement, l’entraîneur breton avait établi une défense à trois centraux (Nyamsi, Da Silva, Aguerd), une première cette saison, tandis que Terrier et Guirassy occupaient l’attaque. Résultat? Si Guirassy (54e) et Truffert (71e) tiraient sur la barre transversale dans de bonnes positions, Rennes représentait une trop petite menace pour espérer un meilleur résultat.

Les meilleures chances étaient pour Lens (baisser les yeux), et les Blood and Gold, même sans Gaël Kakuta préservé, auraient pu gagner et surpasser leur adversaire du soir. Ils devront donc se contenter de ce match nul, trois jours après celui obtenu contre l’OM (2-2), qui les amène temporairement à la sixième place du championnat. Un énorme succès pour les promoteurs. Pour les Bretons, qui verront probablement aussi Monaco (4e) et la qualification pour la C3 via L1, il va falloir trouver rapidement le chemin du succès.

En début de match (5e), ​​le gardien a réalisé un véritable exploit en repoussant, successivement, trois tentatives de Lens sur le même coup: un tir dur de Kalimuendo, puis deux tirs de Sylla, tous de près. En fin de match, le Sénégalais a également su faire preuve de fermeté sur la frappe de Médine (88e). Du coup, s’il a failli être surpris en train de mal interpréter la trajectoire de la balle sur une croix Michelin, la balle qui a touché son poteau (69e), Gomis, bien sûr, recevra des compliments dans les vestiaires.

1/9

S’il a une saison fantastique pour un promoteur, Lens peine à s’imposer à domicile. L’équipe de Franck Haise n’a remporté qu’un seul de ses neuf derniers matchs disputés à Bollaert-Delelis.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer