Actualité à la Une

Lille conquiert un précieux succès à Montpellier / Ligue 1 / J17 / Montpellier-Lille (2-3) / SOFOOT.com

Poussé et marqué deux fois par un joueur de Montpellier, Lille a profité des erreurs défensives de l’Hérault pour repartir de La Mosson avec trois points précieux (2-3). Plus réalistes, les hommes de Christophe Galtier se maintiennent et conservent leur place de co-leader.

Montpellier 2-3 Lille

Cibles: Laborde (57est) et Delort (70est) pour Montpellier // Weah (23est), Icône (68est SP) et Yilmaz (87est) pour LOSC

Nous l’avons vu entrer à droite, à gauche, à l’avant et même à l’arrière, à droite vers Brest. Ce soir, Timothy Weah a fait des débuts remarquables et l’a rendu à Christophe Galtier. Débutant de la saison en Ligue 1 pour la première fois, l’attaquant américain a célébré l’événement en inscrivant son deuxième pion en une semaine, après celui contre Dijon. Ceci, au terme d’une action scolastique: un centre dévastateur pour Ristić, resté dans les starting-blocks, un service de Xeka dans l’intervalle qui sépare la défense de Montpellier, un contrôle à l’extrême limite du hors-terrain. jeu et une finition soyeuse sur l’extérieur du pied droit. Clinique. Et décisif: lancés par leur numéro 22, Lille a trouvé les ressources pour s’imposer à Montpellier (2-3), malgré deux nuls dans l’Hérault. Y compris un sensationnel d’Andy Delort.

André, le miracle

L’issue de ce choc aurait-elle été différente si Clément Turpin n’avait pas réprimé son geste et avait porté un deuxième toast en trois minutes à Benjamin André, qui avait déjà réalisé son quatrième taquet? Agacé par l’ancien Rennais à qui il venait de coller un petit pont, Jordan Ferri a certainement sa propre idée en la matière. Timothy Weah n’a probablement rien à dire à ce sujet: non suivi de Ristić, couvert par Hilton et servi dans une assiette par Xeka, le fils de Monsieur George peut partir matérialiser la première chance de la soirée pour Lille. (0-1, 23est).
Et ainsi infliger à Montpellier, 19 ansest défense à domicile au coup d’envoi, son dix-septièmeest objectif saisonnier à La Mosson. Indigne d’un prétendant en Europe. Déjà dangereux sur corner avant le but (18est), Hilton tente de récupérer, mais son casque est claqué par Maignan (32est). Ravi de voir l’évasion de Mollet du cadre à six mètres (34est), le gardien lillois voit Omlin répondre de loin avec un superbe vol (37est). Dommage pour la frappe puissante et fluctuante de Xeka: certes froissée sur la contre-attaque, Montpellier peut remercier son gardien.

READ  EN DIRECT - Coronavirus: 62746 morts, la circulation du virus reste élevée

Ristić dans le trou, Delort sur un nuage

Et son meilleur buteur adjoint, Gaëtan Laborde. Sur corner accordé par Botman, botté par Mollet et dévié au premier poteau par Congré, l’attaquant héraultais devant le garde du corps néerlandais bat Maignan d’une tête, gros plan (1-1, 57est). Et c’est ainsi que la frustration grandissante du MHSC est évacuée, tout juste privée d’un penalty initialement sifflé pour une main présumée de Fonte. Un choix logique de Clément Turpin, comme celui de sanctionner l’intervention de Ristić sur David dans la zone. Phrase sereinement transformée par Ikoné (1-2, 68est). Pour une joie éphémère: à l’accueil d’un centre sambien, Delort décolle et claque un retour monstrueux qui ramène la Paillade à l’égalité (2-2, 70est).
A l’origine de l’action et source permanente de danger, Mollet a continué avec un pétard à angle fermé éteint avec les moyens à portée de main de Maignan (74est). Un tournant, un autre: retrouvé dans la surface par un Bradarić cassé en fin de match, Yılmaz profite de l’avantage laissé par Clément Turpin pour laisser parler son sang-froid. (2-3, 87est). Eh bien l’arbitrage? Respectivement avertis et exclus, Ferri et Der Zak ‘ont leur propre avis sur la question. Mais le roi Burak, les Mastiffs et Maignan, soutenus par la sirène de son bar, s’en moquent, pourtant: les auteurs malgré cette ultime punition de l’Hérault de leur septième match invaincu en Ligue 1, passeront les vacances dans la chaleur, au sommet. A genoux l’autre leader, l’Olympique Lyonnais.
Montpellier (4-3-3): Omlin – Sambia, Hilton, Congré, Ristić (Oyongo, 78est) – Mollet, Ferri, Chotard – Laborde, Delort (Mavididi, 78est), Yun (Dolly, 73 ansest). Entraîneur: Michel le Zakarian.

READ  US Open - Corentin Moutet débordé au 3e tour par Félix Auger-Aliassime

Lille (4-4-2): Maignan – Acier (Djaló, 26 ansest), Fonte, Botman, Reinildo (Bradarić, 58 ansest) – Weah (imprimeur, 75est), André (Soumaré, 46 ansest), Xeka, Bamba-Ikoné, David (Yılmaz, 75 ansest). Entraîneur: Christophe Galtier.

  • Résultats et classements de la Ligue 1

    Par Simon Butel

  • Alphonse Dumont

    "Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page
    Fermer
    Fermer