Sport

L’Inter écrase Milan / Serie A / J23 / Milan-Inter (0-3) / SOFOOT.com

Solide et toujours réaliste devant le but, l’Inter a logiquement écrasé Milan (0-3) dans un derby au sommet. Un succès qui confirme la Nerazzurri sur la plus haute marche de la Serie A.

Milan 0-3 Inter

Mais: Lautaro Martinez (5est, 57est), Lukaku (66 ansest) pour l’Inter

Quels que soient les enjeux, un Derby de la Madonnina a sa propre histoire où il y a souvent une vraie déception à la fin. En octobre dernier, Zlatan Ibrahimović a fait pleurer les gens les fans de l’Inter et confirmé la forme sensationnelle des hommes de Stefano Pioli en championnat. Ce deuxième chapitre, quatre mois plus tard, raconte une réalité complètement opposée: celle d’un passage forcé entre un Milan, mais qui a son âge, et un Inter aussi solide que pragmatique prêt à reprendre son Calife du barillet.

Lautaro sort le Martinez

Au cœur d’un San Siro tristement vide, l’Inter a parfaitement démarré et a cloué le bec de Milan pour la première fois: Romelu Lukaku a offert un gâteau à Lautaro Martinez qui a placé une tête gagnante au grand dam de Gigio Donnarumma (0-1, 5est). Pour comprendre ce que les gens vont vivre Rossoneri, il fallait poster une semaine auparavant devant l’Inter-Lazio qui avait vu les hommes de Conte marquer, souffrir, retenir, puis punir les tueurs. Même si, en première mi-temps, l’Inter n’est pas vraiment poussé par un Milan qui s’empale trop facilement en arrière-garde Nerazzurri. La seule émotion vient d’un tir flasque de Theo Hernandez qui vient mourir au pied du poteau de Samir Handanović, mais trop peu pour empêcher l’Inter de prendre la tête.

READ  Téléfoot a trouvé les images, Di Maria a craché sur Alvaro Gonzalez

Romelu termine le travail

C’est à son retour des vestiaires que la donne change: Milan revient avec un couteau entre les dents, et en trois minutes Handanović effectue trois miracles sur deux têtes de Zlatan et une mine à bout portant par Sandro Tonali. Un tournant, car derrière l’Inter, les crocs sortiront et écorcheront leur proie. Après un retour d’Achraf Hakimi, Ivan Perišić sert d’évasion Lautaro Martinez qui casse (0-2, 57est) avant que Romelu Lukaku ne s’offre son dix-septième but de la saison en Serie A pour mettre fin au suspense (0-3, 66est) et donner à son équipe en tête du classement quatre points d’avance sur leur éternel rival. Seul bémol de l’Inter: la sortie de Nicolò Barella suite à une blessure en fin de match visiblement frappée à la cuisse. Après l’Atalanta (0-3) et la Juve (1-3), Milan s’est incliné pour la troisième fois à domicile cette saison, subissant trois pions contre une équipe ayant participé à la Ligue des champions. Et puis l’Inter envoie un vrai message au reste des poursuivants: il va falloir se lever tôt pour aller le déloger de son perchoir.Milan (4-2-3-1): Donnarumma – Calabre, Kjær, Romagnoli, Hernandez – Tonali (Méité, 67est), Kessié – Saelemaekers (Leao, 67 ansest), Haalhanoğlu, Rebić – Ibrahimović (Castillejo, 75est). Entraîneur: Stefano Pioli.

Inter (3-5-2): Handanović – Škriniar, De Vrij, Bastoni – Hakimi (Jeune, 83est), Barella (Vidal, 86 ansest), Brozović, Eriksen, Gagliardini, 78 ansest), Perišić (Darmian, 78 ansest) – Lukaku, Lautaro Martinez (Sanchez, 78 ansest). Entraîneur: Antonio Conte.

READ  Lens: Ignatius Ganago, Seko Fofana et Issiaga Sylla abandonnés du derby lillois - Foot - L1 - Lens

Par Andrea Chazy

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer