Monde

L’Italie imposera une quarantaine aux voyageurs de l’UE

La pandémie de Covid-19 en FrancedossierChevron pointant vers la gauche

Vaccination, recentrage, bilan épidémique, mutation virale … Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19.

de LIBERATION et AFP

publié le 30 mars 2021 à 9h35

(mis à jour à 11h45)

11h28

L’Italie imposera une quarantaine aux voyageurs en provenance de l’UE. Chaque citoyen de l’Union européenne sera désormais soumis à une quarantaine de cinq jours à son arrivée sur le territoire italien, a annoncé le ministère transalpin de la santé. Les voyageurs de l’UE devront également passer un test avant le départ, puis respecter la quarantaine de cinq jours, puis réessayer à la fin de cette période, une mesure déjà en vigueur pour les pays tiers. Depuis le début de l’épidémie, près de 108 000 Italiens sont morts du Covid-19.

11h02

En 2020, la production cinématographique en France a chuté de 20%. Les temps sont durs pour le cinéma. La production cinématographique a reculé de 20% en 2020 en France, a annoncé mardi le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Au total, 239 fonctionnalités ont été approuvées par le CNC au cours de l’année, le chiffre le plus bas en une décennie. L’argent investi dans ces films diminue de près de 30% et s’élève à «seulement» 784 millions d’euros contre plus d’un milliard habituellement.

10h43

Le match retour des quarts de finale de la Ligue des champions féminine OL-PSG a été reporté. L’UEFA a officialisé le report du retour des quarts de finale Olympique Lyonnais – Paris Saint Germain initialement prévu mercredi à Lyon. Le Lyonnais, qui a remporté le match aller 1-0, l’a demandé à l’autorité européenne du football lorsque six cas de Covid-19 ont été diagnostiqués dans leur staff. L’UEFA n’a cependant pas encore annoncé de nouvelle date pour l’affrontement entre les deux meilleures équipes du football féminin français.

9h51

Les élections législatives partielles prévues ce week-end sont officiellement reportées. Il devait désormais être officiel, les électeurs de la sixième circonscription du Pas-de-Calais et du quinzième arrondissement de Paris il ne sera finalement pas appelé aux urnes ce week-end. Blâmez la crise sanitaire. Ce matin, le gouvernement a publié le décret enregistrant cette décision au Journal officiel mais n’a pas encore fixé de nouvelle date.

9h39

Pour Estrosi, “ce n’est pas raisonnable” garder les régionaux. Invité de BFM-TV, Maire des Républicains de Nice, Christian Estrosi s’est dit plutôt défavorable à la tenue de réunions régionales et départementales en juin alors qu’hier le Conseil scientifique a préféré entrer en contact et laisser la décision aux politiques. “Aujourd’hui, bien sûr, il n’est pas très raisonnable de les maintenir sur la base du rapport du Conseil scientifique qui déclare que si les conditions relatives à leurs recommandations ne sont pas remplies, il y a un danger” Il a développé.

8h56

Un rapport sur la détresse des personnes âgées causée par Covid-19. L’association Petits Frères des Pauvres met en garde contre un risque “Écart générationnel” qui se nourrit de “Des prises de position très douloureuses pour les personnes âgées, qui se sont peut-être senties accusées par les plus jeunes à la recherche de boucs émissaires” à la crise. C’est ce qui ressort de son rapport publié mardi, qui s’appuie sur des entretiens approfondis, réalisés auprès de 100 personnes âgées de plus de 60 ans, dont 45 résidents en maison de retraite médicalisée. À l’inverse, certains seniors ont pu montrer “amertume”, accusant les plus jeunes de laxisme dans l’application des gestes barrières et de manque de solidarité à leur égard. Face à ce risque, un “Changement de perspective sur la vieillesse” il est nécessaire, disent les auteurs du rapport, qui soutiennent les politiques d’éducation et de sensibilisation. Parce que même parmi les personnes âgées – qui ne forment pas une catégorie homogène – beaucoup l’ont fait “Une vision très négative du vieillissement”, perçu comme un “Naufrage” : certains ressentent “À l’exclusion” et considéré comme “Inutile” de leurs concitoyens. Les difficultés semblent avoir été plus importantes pour les personnes à faible revenu ou déjà blessées “Vulnérabilités cumulatives” avant la crise.

8h37

Un vaccinodrome dans le stade du Havre. Cela a été annoncé lundi soir par le maire, Edouard Philippe sur Twitter : le 6 avril, un grand centre de vaccination ouvrira au Stade Océane au Havre. Il ne sera destiné qu’aux personnes âgées de plus de 70 ans ou porteuses de facteurs comorbides et sur rendez-vous. Selon les informations de France Bleu Normandie, deux autres vaccinations en Seine-Maritime, Rouen et Dieppe devraient également être annoncées dans les prochains jours.

8h02

Un futur traité international? Pour prévenir de futures pandémies, le président du Conseil européen, Charles Michel, et le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, présenteront un projet à la presse “Traité international sur les pandémies” pour faire face aux futures crises sanitaires. Avec une vingtaine de dirigeants, dont Emmanuel Macron, Angela Merkel ou Boris Johnson, ils signent un texte dans le monde insistant sur la nécessité d’un traité pour faire face aux futures crises sanitaires.

7h25

Accident en vue dans les hôpitaux d’Ile-de-France. La troisième vague de l’épidémie de Covid-19 est pire que la deuxième du nombre de patients en réanimation: le pic de l’automne est passé. Projections récentes de l’AP-HP prédit une évolution catastrophique de la situation dans les unités de réanimation d’Ile-de-France Bien que l’exécutif décide de limiter strictement la population à partir du 1er avril, le nombre de patients nécessitant des soins intensifs atteindra 3470 le 22 avril, un niveau considérablement supérieur à celui du pic de la première vague, le 8 avril 2020 (2877). Pire encore: si l’exécutif retardait une semaine de plus avant de promulguer des restrictions draconiennes, l’inquiétude deviendrait effrayante: le nombre de formes très sévères de Covid culminerait alors à 4466 le 29 avril. “De toute évidence, nous serions 400% au-dessus de notre capacité de réanimation normale”, soupire un participant à une réunion de crise AP-HP.

READ  Des laboratoires français et suédois confirment l'empoisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer