Monde

L’Italie se prépare à vacciner, les magasins rouvriront bientôt … mise à jour sur le coronavirus

Nouveaux rapports, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les derniers développements de la pandémie Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le pic épidémique de la 2ème vague de Covid-19 est sans doute passé en France, mais si les entreprises espèrent ouvrir le 1er décembre, la page du confinement n’est pas encore tournée. «Alors que les indicateurs restent élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la deuxième vague est passé», a déclaré Santé publique France (SpF) dans un communiqué accompagnant sa mise à jour épidémiologique hebdomadaire. Au cours des dernières 24 heures, le nombre de décès enregistrés à l’hôpital est de 386, alors que le nombre de patients en réanimation a légèrement diminué pour le 4e jour consécutif. Mais “nous avons encore une circulation importante du virus”, note dans un entretien au Monde Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, qui guide les choix du gouvernement. Au total, 48 265 patients atteints de Covid-19 sont décédés en France depuis le début de l’épidémie.

Parmi les principaux dossiers gouvernementaux, avant Noël, la réouverture d’activités dites «non essentielles». Le Premier ministre Jean Castex a confirmé samedi l’horizon d’une réouverture “vers le 1er décembre” des magasins, “mais pas des restaurants et des bars”, tout en maintenant un élément de conditionnalité. «Ne vous attendez pas à une date précise ce matin de ma part, car mon indicateur, ce sont les critères sanitaires», a expliqué le chef du gouvernement à une délégation de commerçants et artisans réunie à la préfecture de Côte-d’Or à Dijon: va dans la bonne direction. Mais nous avons dit (que) au début de la semaine prochaine, nous devrions avoir une vision consolidée. “

Dans cette optique, les supermarchés, détaillants et e-commerçants ont annoncé avoir accepté de reporter d’une semaine le «Black Friday», l’opération promotionnelle géante des États-Unis, du 27 novembre au 4 décembre, «sous réserve de la réouverture des magasins à cette date. Date “. Reste à savoir si toutes les plateformes Internet joueront et dans quelles conditions les magasins pourront accueillir leurs clients. Les contours de l’emprisonnement allégé seront révélés par Emmanuel Macron lors d’un discours mardi à 20h.

READ  "La mort de Ruth Bader Ginsburg, plus qu'un bouleversement pour la campagne présidentielle"

Jusqu’à six mois d’immunité pour les personnes infectées

Les personnes atteintes du nouveau coronavirus sont très peu susceptibles de contracter à nouveau la maladie au cours des six prochains mois, selon une étude de l’Université d’Oxford et des hôpitaux universitaires d’Oxford présentée vendredi. Leur recherche, qui n’a pas encore fait l’objet d’un examen par les pairs, est basée sur une étude menée entre avril et novembre 2020 auprès de 12180 travailleurs de la santé employés dans les hôpitaux de l’Université d’Oxford. Les soignants étaient régulièrement testés pour déterminer s’ils avaient des anticorps et s’ils avaient Covid-19.

«Cette étude en cours impliquant une large cohorte de professionnels de la santé a montré qu’une infection à Covid-19 offre une protection contre la réinfection pour la plupart des gens pendant au moins six mois», l’un des auteurs, le professeur David Eyre, Université d’Oxford.

Au total, 1 246 agents de santé ont été testés positifs pour les anticorps, mais aucun n’a développé une nouvelle infection à Covid-19 avec des symptômes. Trois soignants avec des anticorps ont été testés positifs pour Covid-19 mais étaient tous en bonne santé et ne présentaient aucun symptôme. A titre de comparaison, 76 employés sans anticorps ont été testés positifs pour le virus.

L’Italie lance “une campagne de vaccination sans précédent” fin janvier

L’Italie lancera une «campagne de vaccination sans précédent» à la fin du mois de janvier, en commençant par les catégories de population les plus exposées à la maladie. Covid-19, a annoncé samedi le ministre italien de la Santé Roberto Speranza. La campagne “se déroulera vers la fin du mois de janvier, alors que l’on espère avoir les premières doses destinées aux catégories les plus exposées”, a déclaré le ministre au Congrès des pharmaciens italiens. Cette “campagne de vaccination sans précédent (…) nécessitera une mobilisation extraordinaire de toutes les forces impliquées”, a-t-il déclaré. Si le mouvement anti-vaccination compte de nombreux adeptes en Italie, le ministre a rappelé que “les vaccins ont représenté un bond en avant dans l’histoire humaine”. “Aujourd’hui, nous parlons d’une possibilité concrète (…) dans peu de temps nous pourrons avoir cet outil et cela nous donne la mesure de la capacité de l’être humain à réagir face à un si grand défi”, a-t-il ajouté.

READ  le vraquier Wakashio s'est cassé en deux

Vendredi, le comité scientifique technique, organisme public chargé de conseiller le gouvernement dans sa politique de lutte contre la pandémie, a rappelé que “la présence de l’Agence italienne du médicament et des organismes de réglementation internationaux nous donne des garanties sur la sécurité des vaccins”. Ce développement est venu après qu’un virologue bien connu, Andrea Crisanti, qui est très présent dans les médias, a déclaré: “Normalement, il faut cinq à huit ans pour produire un vaccin, puis celui de janvier, je ne le fais pas. Non”. Selon une enquête de l’Institut Ipsos pour la chaîne de télévision La7 rendue publique mardi, 16% des Italiens interrogés disent rejeter le vaccin qui sera disponible en 2021 et 42% attendront avant de mesurer son efficacité. Seul un tiers d’entre eux ont répondu qu’ils seraient “certainement disponibles bientôt”. De plus, 58% pensent qu’il n’y en aura pas pour tout le monde.

L’Italie, premier pays européen durement touché par la première vague de coronavirus, a jusqu’à présent enregistré au moins 1,34 million de cas, dont plus de 48000 mortels. La péninsule est actuellement divisée en différentes zones en fonction des risques de pandémie, allant du rouge au jaune en passant par l’orange. Le pays tout entier doit avoir un couvre-feu actif entre 22h et 5h.

Le point dans le monde

Plus de 56,8 millions de cas e 1,373,381 millions de morts ont été officiellement répertoriés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un rapport établi vendredi par l’AFP.

Aux États-Unis, l’épidémie est dans une phase «exponentielle», avec environ 200 000 nouveaux cas et 1 750 décès en 24 heures, après plus de 2 000 la veille, un seuil qui n’avait pas été dépassé depuis des mois. États Unis Je suis le pays le plus en deuil 254424 morts. Ils sont suivis du Brésil (168 613 décès), Inde (132 726), Mexique (100 823) et Royaume-Uni (54 286). Parmi les pays les plus touchés, la Belgique est celui qui compte le plus de décès par rapport à sa population, suivie du Pérou, de l’Espagne et de l’Argentine.

READ  Démission du commissaire européen au commerce Phil Hogan

Russie Samedi a enregistré de nouveaux records en termes de contamination (+24.822) et de décès quotidiens (+476) dus au nouveau coronavirus, deux jours après avoir dépassé deux millions de patients. La Russie compte au total 35778 morts, mais ne répertorie que les décès qui, après l’autopsie, ont Covid-19 comme première cause avérée, ce qui peut réduire le budget. Si les autorités russes jugent la situation «préoccupante», elles disent qu’elle reste sous contrôle, et excluent pour le moment tout nouvel confinement national afin de ne pas arrêter l’économie, déjà fragilisée par un confinement serré au printemps, ainsi que par les sanctions occidentales.

Toute reproduction interdite

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer