Économie

Luxe: Kering récupère au troisième trimestre mais Gucci peine

(Crédits photo: Unsplash - Dima Pechurin)

(Crédits photo: Unsplash – Dima Pechurin)

(Mis à jour avec des détails)

PARIS, 22 octobre (Reuters) – Kering PRTP.PA a annoncé jeudi un rebond des ventes de toutes ses marques au troisième trimestre, après l’effondrement causé par la crise des coronavirus, à l’exception de Gucci, son produit phare, qui il a continué à souffrir.

A l’instar de ses concurrents LVMH LVMH.PA, Hermès

HRMS.PA ou Moncler MONC.MI, le groupe de luxe français a été sévèrement pénalisé par les fermetures ordonnées de magasins à travers le monde pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Cependant, Kering semble avoir arrêté l’hémorragie, notamment grâce à la demande en Chine et en Amérique du Nord, et, après avoir enregistré une baisse de 43,5% de ses ventes au deuxième trimestre, atteint en juillet-septembre. un chiffre d’affaires de 3,72 milliards d’euros, en baisse de seulement 1,2% au périmètre alors que les analystes tablaient sur une contraction de 8% à 13%.

Gucci, le plus gros contributeur aux bénéfices du groupe, était cependant plus exposé à la perturbation des flux touristiques, a déclaré le CFO Jean-Marc Duplaix.

Ses ventes ont diminué de 8,9% en périmètre au troisième trimestre, contrairement à la tendance de toutes les autres marques, dont Bottega Veneta, qui a enregistré une croissance de 21%.

(Silvia Aloisi; version française Juliette Portala)

READ  Nestlé lance un poisson végétalien avec un "thon" à base de pois et de blé

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer