Actualité à la Une

Macron, Merkel et Von der Leyen s’engagent à poursuivre la coordination européenne

Emmanuel Macron et Angela Merkel veulent continuer l’achat de doses de vaccin par l’Union européenne. – NOUVELLE CHINE / SIPA

Emmanuel Macron, Angela Merkel et Ursula von der Leyen sont “déterminées à poursuivre” la stratégie d’achats collectifs
vaccins de
l’Union européenne, a déclaré vendredi l’Elysée. “Cette coordination européenne doit couvrir à la fois les commandes de vaccins et les sites de production en Europe”, a ajouté l’Elysée dans un communiqué, après les appels successifs du président français à la chancelière allemande puis au président de la Commission européenne.

«Ces deux appels ont permis de souligner l’importance et la pertinence de la stratégie européenne d’achat de vaccins, qui permet aux 27 et à la Commission de négocier, avec la force du collectif, un portefeuille diversifié et sûr de vaccins, des volumes importants et à de meilleurs prix », souligne la présidence. Emmanuel Macron et Angela Merkel “sont déterminés à poursuivre cette stratégie, dans un cadre européen, et sur la base d’un mécanisme d’allocation solide et équitable”, assurent-ils l’Elysée, notant qu’il y avait “une parfaite communauté de vues” avec le chef de l’UE.

Doses supplémentaires en route

La stratégie de l’exécutif européen a été récemment attaquée, certains en Allemagne notamment lui ont reproché de ne pas avoir réservé des doses suffisantes – 300 millions – du vaccin Pfizer-BioNTech. La Commission est en train de négocier la livraison de doses supplémentaires pour ce vaccin, sans vouloir fournir de chiffre, mais affirme vouloir maximiser ses chances de lutter contre le virus en négociant avec un certain nombre de laboratoires.

En France, plusieurs régions ont demandé la possibilité d’acheter les vaccins elles-mêmes. Face aux critiques, les Vingt-Sept ont donné un coup de pouce à leurs programmes de vaccination vendredi, doublant les pré-commandes de doses Pfizer-BioNTech, en attendant les premières livraisons de
ceux de Moderna. L’UE pourrait également autoriser un troisième vaccin, celui d’AstraZeneca / Oxford, à la fin du mois de janvier.

READ  Ronald Koeman discute du traitement de l'affaire Lionel Messi

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer