Sport

Marché OM: 5 à 6 M € pour l’attaquant, mais lequel? – Marché

Après Pape Gueye, Leonardo Balerdi et Yuto Nagatomo, l’OM entre dans l’heure de son mercato. Dans le sens où les dirigeants tenteront de mettre la main sur la dernière prise – l’attaquant – mais pas seulement. Comme, comment Cela a été annoncé par Pablo Longoria lors d’une conférence de presse, le club a l’intention d’investir un petit pécule pour trouver l’oiseau rare après avoir examiné les articles gratuits ou à l’expiration du contrat. Pas vraiment surprenant, dans le sens où les attaquants libres ne courent pas dans les rues. “Nous sommes prêts à investir dans l’avenir du club en tant qu’attaquant, a expliqué le directeur sportif espagnol lors de la présentation de Nagatomo. C’est une question logique pour le club, numériquement. Concernant la dotation financière, l’économie d’un club est comme une économie familiale, il faut prendre en compte de nombreux paramètres économiques comme le fair-play financier. Bien sûr, si nous vendons 200 millions d’euros, pour faire un chiffre fou, nous aurons plus de ressources financières ». Compte tenu du statu quo des ventes, c’est donc vers un chiffre beaucoup moins insensé que nous nous dirigeons. On estime que 5 à 6 M € connaissent la Provence dans son édition de jeudi. Qu’il suffise de dire qu’à ce prix, nous devrons faire preuve d’inspiration.

Si l’on regarde le marché actuel, il faut d’abord constater qu’il est inactif, en France comme en Europe. Une inertie annoncée avec la crise sanitaire (et donc économique), même si certains clubs de Ligue 1 ont réussi à tirer quelques châtaignes du feu. Pensez au Stade Rennais, qui a réussi à trouver 15 millions d’euros pour Serhou Guirassy (Amiens) et 12 millions d’euros pour Martin Terrier (Lyon). On pense aussi à Lille qui a profité de la vente d’Osimhen à Naples pour attirer Jonathan David (Gent, 32 M €) et Burak Yilmaz (Besiktas, gratuit). Enfin, Monaco a offert un poids lourd à l’attaquant de Leverkusen Kevin Volland pour 15,5 millions d’euros. Nice s’applique aux clubs qui avaient des réserves que l’OM n’a pas. De plus, il n’est pas insensé de regarder ces mêmes équipes pour voir s’il n’y a pas de bon mouvement à faire. Evidemment, revenons au dossier Mbaye Niang que tout le monde a vu à l’OM, ​​lui compris. Annoncé comme trop cher et pas tout à fait dans le profil recherché par Villas-Boas, l’international sénégalais voit son avenir s’assombrir à Rennes avec les deux arrivées évoquées plus haut. Le club breton peut-il changer d’avis sur le prix de son attaquant (25 M €) et accepter de le voir partir en prêt avec une option de rachat? Dans ce cas, l’OM pourrait-il revoir sa position sur Niang? Pas impossible. Quant à Munich, il y a du monde dans les magasins et une grosse vente ne peut être exclue. Cela dit, mis à part un Keita Baldé trop cher en matière de déménagement et de salaire, on ne voit pas vraiment qui pourrait faire l’affaire. Enfin, à Lille, seul Jonathan Ikoné – qui n’est pas vraiment un grand attaquant – risque d’être muté et, encore une fois, l’OM n’en a pas les moyens.

READ  Marché: un scénario improbable se dessine pour Mitroglou

L’OM prêt à reconsidérer la piste de Mbaye Niang?

Encore une fois, c’est un véritable détective que Pablo Longoria devra affronter. D’accord, car le scoutisme reste son travail numéro un. “Il faut être malin pour prendre un renfort intéressant avec les caractéristiques selon l’équipe, clarifié mercredi. Mais aussi un attaquant qui complètera les caractéristiques des joueurs offensifs que nous avons sur le terrain. Évidemment, si nous investissons, cela signifie que nous prenons un joueur pour rivaliser. “. On comprend donc que l’OM ne se contente pas d’une “perspective” destinée à prendre du poids au fil des années, mais d’un attaquant déjà opérationnel capable de rivaliser avec Benedetto ou d’entamer un match de Ligue des champions. En d’autres termes, si Le focese confirme que l’OM est à la recherche d’un jeune profil, il restera un acteur confirmé et opérationnel. Revenons à cette enveloppe vraisemblablement comprise entre 5 et 6 M €, pour laquelle nous n’avons même pas de bon buteur de L2, mais qui pourrait gonfler en fonction des ventes. Dans ces domaines, nous pouvons revenir sur des entrées existantes avec, par exemple, Marcos Paul de Fluminense (19 ans). Un attaquant axial certes jeune, mais déjà très efficace au Brésil et suivi par de nombreux clubs européens. Coté 10 M €, il y a une piste à surveiller de près. Même chose pour l’attaquant mexicain de Chivas José Macias (20 ans). Lui aussi est un détenteur incontesté d’un excellent championnat et peut faire le maillot. Dans ce cas également, l’OM devra payer un minimum de 10 millions d’euros. Enfin, le sentier Rémois Boulaye Dia (23) continue sa route et fait appel aux dépisteurs de l’OM. A 15 M € comme demandé par Reims, c’est trop cher, mais il n’est pas interdit de négocier.

READ  Djokovic disqualifié pour avoir touché un juge de touche

Comme pour Nagatomo, Pablo Longoria devrait nous surprendre derrière les bundles …

Enfin, il y a des pistes moins excitantes car elles sont beaucoup plus aléatoires. Pensez à l’attaquant suisse de Lausanne-Sport Andi Zeqiri (21 ans), déjà mentionné dans le département des rumeurs mais avec beaucoup trop peu de références. Au contraire, le Messin Habib Diallo (25) a un visage d’aubaine, mais son prix pourrait dépasser 10 millions d’euros et des clubs comme Tottenham et Leeds sont en jeu. On pense enfin à d’autres routes que Pablo Longoria pourrait flairer, comme son compatriote Toni Martinez (23 ans, coté 7 millions d’euros) qui a beaucoup voyagé parmi les équipes de jeunes de Valence, West Ham ou Valladolid, avant d’atterrir au Portugal la saison dernière où il a planté 14 buts pour Famalicão. Mais on pourrait mettre une multitude de noms dans ce registre, sans pouvoir parier sur un en particulier. L’arrivée surprise de Yuto Nagatomo nous l’a prouvé …

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer