Actualité à la Une

Mathieu Faivre champion du monde du parallèle, Tessa Worley en bronze

Onze ans après son titre en slalom géant chez les juniors, le Français Mathieu Faivre (29 ans) est devenu ce mardi le premier champion du monde parallèle de l’histoire, épreuve qui a fait son apparition cette année, à l’occasion des Championnats du monde organisés à Cortina d «Ampezzo (Italie).

Il s’est imposé en finale contre le Croate Filip Zubcic, avec 48 centièmes de seconde sur les deux courses.

Avant la finale, le skieur insulaire a éliminé le Finlandais Samu Torsti en huitièmes de finale, puis en quarts de finale il a légèrement battu l’Autrichien Fabio Gstrein, avant d’éliminer facilement l’Allemand Alexander Schmid en demi-finale. Mathieu Faivre devient ainsi champion du monde pour la première fois de sa carrière.

Faivre a une victoire en Coupe du monde dans son palmarès au géant de Val d’Isère en 2016. Il a terminé 7e aux Jeux Olympiques de Pyeongchang en 2018 dans la même discipline.

Rappelons qu’Alexis Pinturault et Henrik Kristoffersen n’ont pas participé à cette épreuve parallèle, préférant réserver pour les épreuves du week-end (géant et slalom).

Tessa Worley et le bronze

Chez les femmes, la Française Tessa Worley (31 ans) a remporté la médaille de bronze en remportant la petite finale face à l’Américaine Paula Moltzan avec une seconde et 18 cents d’avance à l’issue des deux courses.

L’Italienne devient co-championne du monde quelques minutes plus tard avec l’Autrichienne Katharina Liensberger. Les deux skieurs n’ont pas pu se départager en finale et ont été crédités d’un temps similaire à l’issue des deux manches.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer