Sport

Mathieu Van der Poel remporte la Strade Bianche devant Julian Alaphilippe

Le Néerlandais Mathieu Van der Poel a remporté samedi la Strade Bianche en Toscane, en battant le Français Julian Alaphilippe et le Colombien Egan Bernal.

Pour sa troisième saison uniquement sur route, alors qu’il se concentrait auparavant davantage sur le cyclocross et le VTT, Mathieu Van der Poel a remporté sa 8e épreuve du World Tour, sa 4e classique après A Travers La Flandre et l’Amstel en 2019 et le Tour des Flandres l’an dernier.

Après un retour précipité du UAE Tour en février dans le golfe Persique au lendemain de la victoire de la première étape en raison d’un cas positif de Covid parmi le staff de son équipe Alpecin-Fenix, il a réussi à reprendre dimanche dernier à Kuurne -Bruxelles- Kuurne puis à Samyn mardi. Il était à la pointe de ces deux demi-classes, prouvant qu’il s’était complètement remis de sa saison de cyclocross qui s’est terminée par un 4e titre mondial à Ostende le dernier dimanche de janvier.

S’il a retrouvé ses rivaux d’hiver Wout Van Aert et Tom Pidcock sur ses routes blanches en Toscane ce samedi, il devait surtout affronter le champion du monde Julian Alaphilippe et le vainqueur du Tour de France 2019, Egan Bernal en finale.

Julian (Alaphilippe) m’a dit qu’ils n’avaient pas de bonnes jambes. Normalement, il tourne toujours à plein régime mais il a raté quelques relais et je pensais qu’il ne mentait pas

Mathieu Van der Poel est le premier Néerlandais à mettre son nom sur les cartes de ce classique spectaculaire sur les chemins poussiéreux entre vignes et oliveraies de la Toscane

“La Strade Bianche est l’une des courses que je voulais vraiment gagner”, a déclaré le champion des Pays-Bas à l’arrivée. Je me sentais vraiment bien aujourd’hui (Samedi). Dans le dernier secteur de terre, je suis allé à l’attaque et je me suis retrouvé devant Bernal et Alaphilippe. Nous avons bien conduit tous les trois. Julian était un peu fatigué à la fin, il m’a dit qu’ils n’avaient pas de bonnes jambes. Normalement, il tourne toujours à plein régime mais il a raté quelques relais et je pensais qu’il ne mentait pas. Bernal m’a également fait bonne impression dans les montées mais je sentais que j’avais encore des réserves pour la montée finale. “

Van der Poel sera désormais attendu pour Milan-San Remo (20 mars), remporté ces deux dernières années par Julian Alaphilippe (2019) et Wout Van Aert (2020 deux vainqueurs de la Strade Bianche auparavant.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer