La technologie

Même giflé sur les doigts, SFR est toujours capable de surprendre

Capturé par la patrouille et trouvé pour des pratiques commerciales trompeuses, SFR a été contraint de faire amende honorable après l’avoir présentée comme une offre propre et rentable, qui n’est en réalité qu’une garantie légale au sens de la loi. Loin d’être démantelé, l’opérateur a trouvé un subterfuge pour ne pas montrer la phrase aux yeux de tous. Mais en toute légalité.

Le message affiché par SFR sur son site

Le message affiché par SFR sur son site // Source: Screenshot SFR.fr

SFR évidemment il n’a pas les yeux froids. C’est en quelque sorte la conclusion à laquelle nous arrivons en constatant l’attitude de l’opérateur face à une injonction de la Direction Départementale de la Protection des Populations de Paris (DDPP). Entre admiration pour l’audace et peu de consternation des pratiques.

Légalement pas le vôtre

L’organisation est responsable de la protection et de la sécurité des consommateurs. A cet effet, la DDPP surveille en particulier la qualité et la sécurité des produits et services, ainsi que les pratiques illégales. Et l’un des tours de passe-passe de SFR n’était pas pour le goût de l’antenne DGCCRF (Direction générale concurrence, de consommation et la répression de fraude), a localisé le site Prochain Inpact. Ce dernier reproche à la société de télécommunications d’avoir à son avantage les dispositions commerciales prévues par la loi.

La direction départementale de la protection des populations de Paris a ordonné à SFR, à la suite d’une enquête nationale ayant abouti au constat de diverses infractions et délits, de mettre fin à la pratique commerciale trompeuse de présenter sa garantie commerciale comme une offre qui lui est propre, tout en cela couvre en fait les droits prévus par la garantie légale de conformité.

Bref: ce que SFR présentait comme des gestes généreux de sa part à l’attention de ses clients, des engagements forts, n’étaient en fait que le minimum requis par la loi. ” UNE une telle pratique commerciale induit les consommateurs en erreur quant à l’étendue des engagements de l’annonceur et les prive d’informations sur leurs droits légaux “, prend acte de la DDPP qui a donc adopté une injonction administrative contre SFR.

READ  Le paiement sans contact remplacera-t-il définitivement les espèces?

Là sans y être

Première règle sur les doigts pour la société du groupe Altice appelée à publier une publication légale sur son site srfr.fr pour avertir ses consommateurs. Et c’est là que la situation atteint son apogée.

Pas tout à fait décidé à faire amende honorable ou à toute autre forme de mea culpa, SFR a pourtant trouvé un subterfuge pour le faire … sans le faire. Comme l’a noté l’un de nos confrères sur Twitter, l’opérateur a réussi à cacher la décision lors de la visualisation initiale, mais il ne peut être accusé de contourner la décision. Parce que le message est là. Il fautdéfilement jusqu’à ce que vous y accédiez. Un geste que plus de 99% des visiteurs ne devraient pas faire.

… mais la méthode est si mauvaise qu’une fois découverte, le message est masqué dans le menu du site👿 pic.twitter.com/wzqkFJKaJG

– Benoit SALLES (@infestedgrunt) 8 février 2021

Et après quelques minutes, la page d’accueil de SFR se met à jour et revient à sa position initiale, supprimant le message de notre champ de vision. Une manière astucieuse de se remettre sur pied sans une égratignure qui suscite l’admiration. Mais je ne suis pas sûr que le DDPP ne voit pas cela très favorablement et ne révise pas ses sanctions pour que le message soit visible avant sa publication.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer