Top News

Météo: Avec 54,4 ° C à Death Valley, un record du monde a peut-être été battu

54,4 ° C! Peut-être que ce week-end a été un record absolu sur Terre. Et c’est dans la célèbre Death Valley, en Californie, aux États-Unis, qu’il a été enregistré. À Furnace Creek, bien nommé «Furnace Creek», une station météorologique a enregistré un pic de température de 130 ° F (54,4 ° C) à l’ombre.

“Si la mesure était correcte, ce serait un record du monde de chaleur”, souligne Etienne Kapikian de Météo France dans un tweet. Cette déclaration est provisoire pour le moment, elle est actuellement en cours de vérification par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et son homologue américain NOAA.

Death Valley, et en particulier la station météorologique de Furnace Creek, sont réputées pour leur climat extrême. Le record de température absolue sur Terre y aurait déjà été enregistré le 10 juillet 1913, à 134 ° F, soit 56,66 ° C. Mais à l’époque, les mesures n’étaient pas toujours très fiables.

50 ° C à pique dans le monde cet été

Mais Death Valley n’a pas le monopole de ces températures extrêmes. Fin juillet, plusieurs villes du Moyen-Orient, en particulier l’Irak et le Koweït, ont enregistré des températures supérieures à 50 ° C: 52,8 ° C à l’aéroport de Bassora le 30 juillet, lorsque Bagdad a dépassé 51 ° C. . A Dubaï, la capitale des Emirats Arabes Unis, où les températures montent comme partout dans le Golfe, on refroidit aussi les piscines avec… des glaçons.

En France, le record absolu de température ne remonte qu’à l’année dernière. Il a été créé le 28 juin 2019, à 46 ° C à Vérargues dans le Gard (NDLR: désormais rebaptisé Entre-Vignes suite à une fusion avec la commune voisine). Mais en Île-de-France, le record de la température la plus élevée jamais enregistrée au cours du mois d’août a été battu cette année, le 9 août à Villaines, Val-d’Oise (39,2 ° C contre 38, 8 ° C le 12 août 2003) et égalé le même jour à Creil, dans l’Oise, à 39,1 ° C.

READ  Pékin intervient contre les entreprises étrangères, cible Washington

Météo France vient d’annoncer dans un tweet que la première quinzaine d’août, avec une moyenne nationale de 24,1 ° C, était la plus chaude jamais enregistrée depuis 2003. précisant que «c’était exceptionnel dans les Hauts-de-France avec un excès de +5 ° C à Lille, Abbeville ou Saint-Quentin ou en région parisienne avec +4,7 ° C à Paris. “

Selon les simulations réalisées pour Le Parisien par Météo France sur la base du scénario le plus pessimiste établi par le GIEC, celui du «laissez-le être», on peut s’attendre à ce que le thermomètre monte à Paris à 44,1 ° C lors des canicules d’août 2050. Une fournaise semblable à celle de Death Valley.

Météo: Avec 54,4 ° C à Death Valley, un record du monde a peut-être été battu

2020 s’annonce également comme l’une des années les plus chaudes jamais mesurées au monde. Selon la NASA, qui fait la moyenne des températures mesurées sur l’ensemble de la planète, les six premiers mois de 2020 étaient déjà proches des sommets: dans l’histoire, seule 2016 avait enregistré des températures plus élevées.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer