Économie

Modèles concurrents de la nouvelle Citroën C4

La Citroën C4 contemporaine – en dehors de la Type C4 des années 1930 – a toujours joué la carte d’un style insolite. Dès 2004, la première génération frappait avec sa silhouette monocoque, lui donnant presque un air de monospace. Et que dire de la version Coupé, dont l’arrière contrastait excessivement avec les courbes de la berline. En 2010, pour la deuxième génération, Citroën revient à des formes plus consensuelles, laissant l’exubérance à l’étonnant C4 Cactus de 2014 sans toutefois connaître le succès attendu. Il n’en reste pas moins que depuis 15 ans le patronyme C4 reste avec une certaine originalité, que les Chevrons ont encore poussé pour la troisième génération révélée cette année. Mi-compact, mi-SUV, le C4 «2020» est à la croisée des chemins. Pour que ses concurrents soient multiples, ce qui ne facilitera pas sa tâche. Un bref aperçu de ce que les Français ont en vue.

Devant la compacte Peugeot 308 ou Renault Mégane

Avec sa taille, la nouvelle boxe C4 se présente naturellement en version compacte. Avec 4,36m de long et un empattement de 2,67m, il mesure exactement comme une Renault Mégane et prend donc une petite dizaine de centimètres dans une Peugeot 308. Face à ces deux références sur le segment en France, la nouvelle C4 avancera, outre son originalité, un grand avantage: une position de conduite surélevée, qui séduira un public toujours plus large. Sa garde au sol de 15,6 cm permet en effet un siège perché surélevé, facilitant ainsi au quotidien la montée et la descente de la voiture. Pour certains, cela peut faire une différence. On peut également trouver un meilleur espace de vie global qu’une 308, qui a tendance à combler les occupants de sa banquette en raison d’un manque de place pour les jambes. Il est cependant difficile d’imaginer la C4 en concurrence avec une Golf 8, les acheteurs allemands n’aiment souvent pas beaucoup l’originalité du design..

READ  Avertissement DANGER! Yaourt de grandes marques à ne pas consommer, dangereux pour la santé!

Devant les petits SUV

Devant une Peugeot 2008

Comme il se targue d’une garde au sol accrue, d’écrans et de passages de roue en matière première, Le nouveau C4 entend faire grange à de plus en plus d’acheteurs de SUV. On peut le déplorer car cet atelier de carrosserie a un certain nivellement de la production automobile, cela reste un fait et la tendance ne s’inversera pas immédiatement. En l’état, le compact Chevron peut donc rivaliser avec une Peugeot 2008. Attention, point de jeu sur le physique, qui reste une affaire personnelle, mais en dehors des dimensions et des services routiers, il y a une lutte. 2008, avec ses 4,30 m de long, est l’un des plus grands habitants de la ville et ne donne au C4 que 6 cm. Résultat, l’habitabilité est similaire. Certaines suggestions intérieures comme le support de tablette côté passager ou des conteneurs plus grands annoncent un C4 plus pratique. En revanche, on peut préférer l’originalité de 2008 grâce à un i-Cockpit plus attractif au premier coup d’œil.

Sur la route, c’est l’affaire de tous. La Peugeot avance un dynamisme plus prononcé tandis que la C4 séduit davantage pour son confort. Pour le moment nous n’avons repris que des versions milieu de gamme voire haut de gamme, équipées d’amortisseurs à butée hydrauliques standards, mais il faut se rappeler que l’entrée de gamme ne l’est pas, ce qui peut changer les règles du jeu. .

Devant une Renault Arkana

Mais parmi les SUV, on peut aussi opposer le nouveau C4 à l’Arkana, le dernier du genre chez Renault. Pour une fois il n’y a pas d’opposition sur les mesures puisque l’Arkana mesure 4,57 m de long, presque 20 cm de plus que le C4. Mais en termes de style, il y a encore des similitudes. Renault revendique pleinement son affiliation avec le genre SUV-coupé, alors que les Chevrons compacts ne le disent pas vraiment. Dans les deux cas, les protections au sol surélevées restent – 18,6 cm pour l’Arkana et 15,6 cm pour le C4 – des passages de roues et des boucliers en plastique qui donnent l’impression de faire face à des crossovers. En revanche, pas de transmission intégrale pour ces deux modèles et, côté électrification, l’Arkana propose l’hybride lorsque la C4 se contente du tout électrique.

READ  les offres intéressantes de RED by SFR et B & YOU

Face à un Dacia Duster?

L’autre mantra du nouveau C4 est le prix. Ses prix commencent à 20900 € e une version bien motorisée et bien équipée est accessible à moins de 25000 €. C’est une somme, mais dans la catégorie compacte ça reste moins que d’habitude. Sur la base du bon rapport qualité / prix, le C4 pourrait alors tomber sur un certain Dacia Duster en cours de route. D’une longueur de 4,34 m, ses dimensions sont assez proches de celles de la Citroën. En revanche, à l’intérieur, le roumain est évidemment beaucoup plus rustique que le français. Ses matériaux sont moins précieux et l’équipement est plus simple. Le Duster, bien que remarquablement homogène, est également moins confortable que le Citroën. En revanche, le SUV Dacia présente un grand avantage, celui de proposer des 4 roues motrices et des performances plus qu’adéquates en bitume.. Un argument qui peut être décisif ici aussi. Sans oublier qu’il reste beaucoup moins cher car à peu près un Duster complet et bien alimenté atteint à peine le prix d’un C4 de base.

L’auto-compétition dans la gamme Citroën?

La gamme Citroën comprend désormais 6 modèles: C1, C3, C3 Aircross, C4, C4 Grand SpaceTourer et C5 Aircross. Le nouveau C4 peut-il éclipser les deux autres SUV Aircross? En fait, peu de chance. D’une part, le C3 est 20 cm (4,15 m) plus court et est donc moins polyvalent au quotidien. L’autre, le grand C5 Aircross (4,50m) peut vraiment incarner la voiture familiale alors qu’il sera difficile de voyager en 4 ou 5 avec des bagages dans le C4. Si tous ces modèles ont un confort, une caractéristique commune aux Chevrons, aucun ne semble envahir les plates-bandes des autres. Il en résulte une certaine cohérence de gamme, où d’autres marques donnent parfois l’impression de se marcher sur les pieds.

READ  Free Mobile augmente les données de son forfait "Free Series", le prix est attractif

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer